NOUVELLES
14/12/2013 02:57 EST | Actualisé 13/02/2014 05:12 EST

Bande de Gaza: la pluie et les inondations font 40 000 sinistrés

GAZA, Territoire palestinien - Les inondations provoquées par de fortes pluies ont forcé 40 000 résidants de la bande de Gaza à quitter leur maison, parmi lesquels plus de 5000 ont été évacués par des secouristes se servant de bateaux et de machinerie lourde, ont indiqué samedi des représentants.

Le déluge a débuté tard mercredi après le passage d'une tempête de neige dans la région qui a recouvert Jérusalem et certains secteurs de la Cisjordanie d'un épais manteau blanc. Même à Gaza, des chutes de neige ont été rapportées en certains endroits malgré le climat doux de la Méditerranée.

Quelque 28 000 ménages étaient toujours privés d'électricité un peu partout en Israël samedi, dont plusieurs milliers à Jérusalem.

Dans les quartiers de la basse-ville de Gaza, l'eau a commencé à monter depuis le début des pluies diluviennes, mercredi, inondant les rues et les maisons.

Au total, quelque 5250 personnes ont été secourues de leur maison inondée, selon le porte-parole du service de protection civile de Gaza Mohammed al-Madaina.

Selon le ministre du Logement Yousef Jhariz, la tempête a provoqué des dommages d'au moins 64 millions $.

Son passage a d'ailleurs coïncidé avec une période difficile pour les résidants de Gaza, déjà confrontés à une pénurie de carburant et d'électricité, résultats d'un resserrement du contrôle frontalier en Égypte, le pays voisin.

Israël a envoyé de l'aide d'urgence dans la bande de Gaza à la demande des Nations unies, a indiqué un responsable de l'armée, le major Guy Inbar. Cette aide comprend quatre pompes à eau et du diesel pour le chauffage, a-t-il précisé, ajoutant que d'autres fournitures pourraient être envoyées si la demande en était faite.

Jérusalem était quant à elle coincée sous la neige pour une troisième journée consécutive, samedi.

Les autoroutes entourant la ville étaient toujours fermées et les résidants ont reçu l'ordre d'éviter les déplacements sur les routes.