Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Attentat de Kidal (Mali): "Cet acte odieux ne peut rester sans suite" (Hollande)

Le président français François Hollande a dénoncé samedi "un acte odieux" qui "ne peut rester sans suite", après la mort de deux soldats sénégalais de l'ONU dans un attentat à Kidal, dans le nord du Mali.

"Cet acte odieux ne peut rester sans suite. La France sera à vos côtés pour identifier et arrêter les commanditaires de cette attaque terroriste", a écrit le président français dans une lettre adressée au président sénégalais Macky Sall.

swi-jba/alc/jls

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.