NOUVELLES
13/12/2013 10:02 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Wall Street rassérénée à l'ouverture par l'espoir d'un accord sur le budget

La Bourse de New York reprenait un peu de vigueur à l'ouverture vendredi après trois séances à la baisse, ragaillardie par l'espoir d'une adoption sans drame du budget américain: le Dow Jones gagnait 0,07% et le Nasdaq 0,34%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones s'adjugeait 11,11 points à 15.750,54 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 13,61 points à 4.012,01 points.

L'indice élargi S&P 500, le plus regardé par les investisseurs, progressait de 0,17% (+3,07 points) à 1.778,57 points.

Wall Street avait fini dans le rouge jeudi, les investisseurs s'empressant d'enregistrer des plus-values avant une réunion décisive de politique monétaire la semaine prochaine: le Dow Jones avait lâché 0,66% à 15.739,43 points et le Nasdaq 0,14% à 3.998,40 points.

Le marché "tente de mettre fin à une série de trois jours consécutifs à la baisse causée en partie par la montée des craintes sur une éventuelle réduction du soutien de la Réserve fédérale à l'issue de sa réunion la semaine prochaine", remarquaient les analystes de Charles Schwab.

L'institution annoncera mercredi, au terme de deux jours de réunion, sa décision quant aux 85 milliards de dollars de rachats d'actifs qu'elle verse actuellement chaque mois dans le but de soutenir la reprise économique, une mesure qui a nettement profité à Wall Street depuis le début de l'année.

Au vu des récents indicateurs sur l'économie américaine, plutôt positifs, certains prédisent que la Fed commencera à mettre un frein à ses largesses.

En attendant d'en savoir plus, les investisseurs évitent de s'engager nettement.

Ils étaient quand même un peu rassérénés par l'adoption jeudi par la Chambre des représentants américaine d'un budget pour 2014 et 2015.

Si ce projet est entériné la semaine prochaine par le Sénat, cela repousserait le spectre des crises à répétition qui ont marqué les trois dernières années aux Etats-Unis et entraîné à chaque fois une grande fébrilité parmi les investisseurs.

Le marché obligataire évoluait en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans baissait à 2,868% contre 2,877% jeudi soir, et celui à 30 ans à 3,879% contre 3,897% à la clôture précédente.

jum/sl/eb/mdm