NOUVELLES
13/12/2013 09:09 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Terre-Neuve: Shoal Point perdra son permis d'exploration près de Gros-Morne

SAINT-JEAN, - Une entreprise d'exploration pétrolière a fait savoir qu'elle perdrait son droit de forage le mois prochain près du parc national du Gros-Morne, dans l'ouest de l'île de Terre-Neuve.

Le président directeur-général de Shoal Point (CNSX:SPE) a expliqué que la demande de prolongation de l'un des trois permis d'exploration pétrolière avait été rejetée par l'Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers le 5 décembre.

Une telle décision signifie que l'entreprise perdra son permis à compter du 15 janvier, de même que le dépôt d'un million de dollars versé en janvier dernier pour la prolongation de son permis de forage, a déploré Mark Jarvis dans un communiqué publié jeudi.

Shoal Point et Black Spruce Exploration, une filiale de Foothills Capital, avaient proposé de mener des travaux d'exploration par fracturation hydraulique dans les couches de schiste entourant le parc national.

La perspective d'activités d'exploration près du parc du Gros-Morne, un site protégé par l'UNESCO, avait provoqué une levée de boucliers et suscité des inquiétudes quant aux risques écologiques liés à ce type d'activité.

Le mois dernier, le gouvernement provincial a imposé un moratoire temporaire aux projets de fracturation hydraulique pour le forage pétrolier et gazier, le temps de réviser ses politiques et de consulter les résidants.