NOUVELLES
13/12/2013 01:38 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Report du déficit zéro : Fitch réprime Québec

L'agence de notation Fitch a changé sa perspective pour la cote de crédit du Québec, la faisant passer de « stable » à « négative ».

L'avis de Fitch, qui maintient tout de même sa note à AA-, est survenu deux semaines après la mise à jour économique du ministre des Finances qui a annoncé de deux ans du retour à l'équilibre budgétaire, prévu en 2013-2014, en raison de la situation économique précaire.

De son côté, Québec relativise. Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, insiste qu'outre Fitch, deux autres importantes agences de notation, Standard & Poor's (S&P) et Moody's, ont émis des notes d'informations à leurs clients et que les leurs ne sont pas pessimistes.

Standard & Poor's note par exemple que le Québec n'est pas la seule province à avoir reporté du retour à l'équilibre budgétaire à cause d'une faible croissance économique, et l'agence a donc maintenu sa perspective « stable ». Moody's en a fait autant, en jugeant que le report du retour à l'équilibre ne changeait pas de manière significative l'évolution prévue de la dette.

Nicolas Marceau dit aussi que deux autres agences de notation, DBRS et l'agence Japan Credit Rating, l'ont informé qu'elles n'avaient pas jugé nécessaire de publier quoi que ce soit à la suite de la publication de la mise à jour économique.

« Le report de l'équilibre budgétaire à 2015-2016 est un geste responsable. Dans la conjoncture actuelle, poursuivre l'objectif d'un retour à l'équilibre budgétaire dès cette année n'aurait pu se faire qu'au prix de mesures qui auraient été néfastes pour la croissance économique », affirme le ministre Marceau par voix de communiqué.