NOUVELLES
13/12/2013 02:18 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Pakistan: un policier accompagnant la campagne anti polio tué

Une policier escortant la campagne contestée de vaccination contre la polio a été tué et un autre grièvement blessé vendredi dans une région conservatrice du nord-ouest du Pakistan, selon les autorités locales.

Cette attaque porte à 26 le nombre morts depuis un an et demi dans le pays au sein équipes mobilisées pour la campagne anti polio, visées notamment par des rebelles islamistes talibans qui l'ont interdite en juin 2012 en affirmant qu'elle sert de couverture à des activité d'espionnage.

Le Pakistan est selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) le pays au monde le plus touché par la polio devant le Nigeria et l'Afghanistan voisin, les deux autres Etats où elle reste endémique.

Les deux policiers circulaient sur une moto entre les villes de Swabi et Topi lorsqu'ils ont été interceptés par quatre hommes armés, a déclaré à l'AFP un responsable de la police locale, Muhammad Sajjad Khan.

"Les quatre hommes ont ouvert le feu sur les policiers, tuant l'un d'entre eux et blessant grièvement le second", a-t-il expliqué, précisant que les deux victimes avaient été chargées de protéger les équipes de vaccinateurs contre la polio dans cette zone.

Cette attaque intervient alors qu'un influent responsable religieux islamiste du nord-ouest a récemment publié un décret religieux demandant aux parents de vacciner leurs enfants contre la polio. Ce mollah, Sami Ul-Haq, surnommé le "parrain des talibans" car son école coranique a formé nombre de leurs responsables ces dernières décennies, mais également proche de certains cercles gouvernementaux, y a jugé le vaccin compatible avec la loi islamique.

Les efforts pour éradiquer la polio au Pakistan ont été freinés par les violences et les accusations d'espionnage, qui se sont intensifiées après que la CIA a organisé une fausse campagne de vaccination pour retrouver le chef d'AL-Qaïda Oussama ben Laden dans le nord du pays en 2011.

Mercredi, l'Inde a durci les conditions d'entrée chez elle depuis le Pakistan en exigeant désormais que tous les voyageurs soient vaccinés contre la polio.

Deux jours plus tôt, au Moyen, Orient, l'OMS avait lancé une grande campagne de vaccination des enfants contre la polio dans la région après la découverte de 17 cas en Syrie, issus d'une souche originaire du Pakistan et qui a également été détectée en Egypte, en Israël et Palestine.

jaf/emd/ros