NOUVELLES
13/12/2013 12:50 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Nouveau gouvernement allemand : Schäuble reste ministre des Finances (presse)

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, conservera son poste dans le gouvernement formé par les conservateurs d'Angela Merkel et les sociaux-démocrates, a affirmé vendredi la presse allemande, citant des sources internes aux partis.

Une grande partie de la liste des ministres du très probable futur gouvernement a été dévoilée vendredi soir par plusieurs médias.Ce futur gouvernement de "grande coalition" est cependant encore suspendu au résultat d'un référendum interne du Parti social- démocrate (SPD), qui doit être dévoilé samedi.

Figure de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) depuis des décennies, cinq fois ministre, cet Européen convaincu de 71 ans s'est forgé une solide réputation internationale en pilotant avec la chancelière la politique de l'Allemagne dans la crise de la dette. Il conservera donc ce poste qui était convoité par le SPD, selon le quotidien régional Rheinische Post.

Le président du SPD, Sigmar Gabriel, obtiendra un grand ministère réunissant l'Economie et l'Energie, selon l'édition en ligne du magazine Der Spiegel. Il devrait hériter du titre honorifique de vice-chancelier et être l'homme fort du parti au sein du nouveau gouvernement.

Franz-Walter Steinmeier, 57 ans, chef du groupe SPD au Parlement et ancien ministre des Affaires étrangères dans le premier gouvernement de "grande coalition" d'Angela Merkel (2005-2009), va retrouver ce porte-feuille, selon le quotidien Bild. Le journal populaire évoque également la nomination du chef du SPD dans la Sarre, Heiko Maas, 47 ans, au ministère de la Justice, des informations confirmées à l'agence allemande DPA par des sources du SPD.

Selon Der Spiegel, la secrétaire générale du SPD, Andrea Nahles doit devenir ministre du Travail et des Affaires sociales tandis que Manuela Schwesig, 39 ans, hérite du portefeuille de la Famille.

Jusqu'à présent, seules des rumeurs avaient circulé sur ces nominations, désormais annoncées par des sources au sein des formations politiques.

Le SPD doit annoncer samedi dans l'après-midi le résultat du vote de ses quelque 470.000 militants sur le contrat de gouvernement conclu fin novembre avec les conservateurs.

En cas de résultat positif, la composition du futur gouvernement de "grande coalition" serait officiellement annoncée dimanche. Neuf postes sont attribués aux conservateurs (CDU/CSU, Union chrétienne-sociale) et six aux sociaux-démocrates. Ces derniers se sont engagés à attribuer la moitié des portefeuilles à des femmes.

elr/aro/sym