NOUVELLES
13/12/2013 04:01 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

L'UE attend une reprise prochaine des négociations techniques sur le nucléaire iranien

L'Union européenne attend une reprise prochaine des négociations entre des experts techniques des six puissances diplomatiques majeures et l'Iran sur l'application de l'accord de Genève, interrompues par le retour des négociateurs iraniens pour consultation à Téhéran, a annoncé vendredi l'Union européenne.

La poursuite du travail est "nécessaire" après quatre jours de discussions à Vienne, a annoncé Michael Mann, porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. "Des consultations vont à présent avoir lieu dans les capitales dans l'attente d'une reprise prochaine" des négociations techniques, a-t-il ajouté.

Les discussions "longues et détaillées" menées à Vienne "reflètent la complexité des questions techniques" liées à l'application de l'accord de Genève, a-t-il fait valoir.

Plus tôt, l'agence officielle Irna avait annoncé le retour à Téhéran de l'équipe d'experts iraniens, alors qu'on attendait une poursuite des pourparlers vendredi.

"L'équipe de négociateurs iraniens a interrompu les négociations avec l'équipe d'experts du 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne, ndlr) pour des consultations avec Téhéran", a déclaré un négociateur iranien, sans préciser les raisons de cette décision, selon Irna.

Cette décision intervient après que les Etats-Unis ont annoncé jeudi avoir ajouté à leur liste noire une dizaine d'entreprises et d'individus soupçonnés de contourner le programme de sanctions internationales contre l'Iran.

L'accord de Genève conclu entre l'Iran et le groupe 5+1 prévoit qu'il n'y aura pas de nouvelles sanctions contre l'Iran durant la période intérimaire de six mois pendant laquelle l'Iran a accepté de geler le développement de son programme nucléaire.

stu-ilp/cs/ros