NOUVELLES
13/12/2013 06:41 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Le revenu agricole chute dans l'UE en 2013, tiré vers le bas par la France

Le revenu agricole a baissé dans l'UE de 1,3% en 2013, tiré vers le bas par la France, qui enregistre à -16,4% une des plus fortes chutes sur les treize pays en recul, a indiqué vendredi la Commission européenne.

Seule l'Estonie fait pire, avec une chute de 17,2% du revenu agricole par actif, selon ces premières estimations de l'office européen des statistiques Eurostat.

L'agriculture européenne a pour l'essentiel été pénalisée par une baisse des cours des graines oléagineuses (-15,4%) et des céréales (-13,7%), alors que le coût des intrants (nourriture animale, entretien du matériel et stocks de semences et plants) augmentait de 0,8%.

Les autres grands perdants de l'année 2013, qui renverse la tendance après trois ans de hausse du revenu agricole européen, sont les agriculteurs croates (-16,2%) et allemands (-10%).

A l'inverse, leurs collègues néerlandais (+11,4%), roumains (+10,4%), espagnols (+10%) et italiens (+8,9%) bénéficient des plus fortes augmentations.

La diminution de 1,3% au niveau européen résulte "d'une baisse du revenu agricole réel, de 2,1%, accompagnée d'une réduction de la main d'oeuvre agricole, de 0,9%", précise Eurostat.

La valeur de la production agricole est ainsi restée quasi-stable (+0,1%), freinée par le recul de la valeur de la production végétale (-1,1%), dont les prix ont baissé de 3,7%.

Ce recul a été compensé par la hausse de 1,5% de la valeur de la production animale, tiré par une progression des cours surtout pour le lait (+5,8%) et la volaille (+2,7%).

Les revenus agricoles avaient augmenté de 1% en moyenne en 2012.

En France, la publication jeudi des estimations nationales par le ministère de l'Agriculture a ravivé les tensions entre céréaliers et éleveurs sur la redistribution des aides de la PAC, que le gouvernement français veut réorienter en faveur de l'élevage.

cb/cel/fw