NOUVELLES
13/12/2013 01:21 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Le Brésil et le Mercosur prêts à faire leur offre à l'UE (Rousseff)

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a affirmé vendredi que le Brésil et le Mercosur étaient déjà prêts à faire leur offre pour un accord commercial avec l'Union européenne et a appelé à conclure l'échange d'offres en janvier.

"Le Brésil et le Mercosur sont prêts à faire leur offre commerciale. Nous espérons que l'échange des offres se fasse en janvier", a déclaré Mme Rousseff.

Mme Rousseff a fait cette déclaration devant le président français François Hollande dans le cadre d'une rencontre entre entrepreneurs français et brésiliens à Sao Paulo.

L'échange d'offres en vue de l'ouverture commerciale entre l'Union européenne et le Mercosur, d'abord prévue en décembre, a été repoussée à janvier "à la demande de l'Europe" dont l'offre "n'était pas prête", avait indiqué mercredi le chef de la diplomatie brésilienne, Luiz Alberto Figueiredo.

"Notre offre était prête pour cette année, comme prévu", avait-il souligné.

L'échange d'offres est crucial pour le progrès des négociations pour un accord de libre échange entre l'Europe et les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay, Venezuela et Paraguay en cours d'intégration). Ces négociations ont été reprises en 2010 après six ans de blocage.

Paulo Skaff, le président de la puissante Fédération des industries de Sao Paulo où se déroulait la rencontre des entrepreneurs a demandé à M. Hollande d'intercéder.

"Président Hollande, pour que nous fassions un pas important dans cette relation (économique entre la France et le Brésil), il est fondamental que l'accord entre le Mercosur et l'Union européenne aille de l'avant", a déclaré M. Skaff.

Le président Hollande avait assuré la veille dans un discours à la presse à l'issue d'une rencontre avec Mme Rousseff: "Nous sommes engagés pour que les discussions Mercosur-UE se développent le plus rapidement possible".

ym/cdo/mr