NOUVELLES
13/12/2013 04:12 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

La Nasa choisit de louer le pas de tir historique du Centre Kennedy à SpaceX

La Nasa a annoncé vendredi avoir choisi de négocier la location du pas de tir historique du Centre spatial Kennedy en Floride avec la société privée SpaceX, au détriment notamment de Blue Origin, dirigée par le fondateur d'Amazon Jeff Bezos.

"La Nasa a retenu SpaceX pour commencer les négociations en vue d'un bail de location pour utiliser le pas de tir historique 39A du Centre spatial Kennedy", indique l'agence spatiale américaine dans un communiqué.

Blue Origin, une firme aérospatiale qui développe des technologies devant permettre de réduire considérablement les coûts des vols spatiaux pour les rendre accessibles au public, avait contesté le mode de sélection de la Nasa pour choisir un partenaire privé qui pourrait louer le complexe, d'où avait été lancé Apollo 11 en 1969 pour le vol habité historique vers la Lune.

Dans sa plainte auprès du GAO (Government Accountability Office), Blue Origin accusait ainsi l'agence spatiale d'utiliser une formulation, dans l'appel d'offres lancé en mai, favorisant une seule proposition de location du pas de tir au détriment des autres sociétés en lice.

Blue Origin avait souhaité que l'utilisation du pas de tir puisse être partagée entre plusieurs firmes.

Cette plainte ayant été rejetée, la Nasa a annoncé vendredi avoir choisi Space Exploration Technologies (SpaceX), créée et dirigée par Elon Musk, qu'elle invite à entamer les négociations sur les termes d'un bail pour utiliser et entretenir le célèbre pas de tir. Celui-ci a été utilisé la dernière fois pour lancer la navette spatiale, dont l'ultime a volé en juillet 2011.

SpaceX lance déjà ses fusées depuis le pas de tir de la station de l'US Air Force de Cap Canaveral, proche du Centre spatial Kennedy. La société avait été la première entité privée en 2012 à amarrer un vaisseau à la Station spatiale internationale pour une mission de livraison de fret pour le compte de la Nasa.

Blue Origin travaille au développement d'un système de vol sub-orbital appelé "New Shepard", destiné à des scientifiques et touristes de l'espace.

La réutilisation du pas de tir 39A fait partie des travaux entrepris pour transformer le Centre spatial Kennedy en un complexe de lancement du XXIe siècle capable de répondre aux besoins du gouvernement fédéral et des utilisateurs privés.

La Nasa utilise le Centre spatial pour assembler le futur vaisseau Orion et préparer les infrastructures nécessaires pour le lanceur lourd "Space Launch System", qui lancera un jour depuis le pas de tir 39A des astronautes américains pour des missions d'exploration vers un astéroïde et Mars.

js/sam