NOUVELLES
13/12/2013 11:34 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Ikea avertit les acheteurs d'une lampe après la mort d'un enfant

Le groupe suédois d'ameublement Ikea mettait en garde vendredi ses clients contre le danger causé par un modèle de lampe dont le cordon a mortellement étranglé un enfant de 16 mois.

La mise garde concerne une lampe murale appelée Smila, qui selon l'entreprise a été à l'origine d'un "accident tragique survenu au Royaume-Uni", l'étranglement d'un bébé dans son lit.

Aux Etats-Unis, la Commission de sûreté des produits de consommation indiquait que celui-ci était mort. "Un enfant de 16 mois est mort dans un lit pour bébé après s'être enroulé le cordon de la lampe autour du cou", a-t-elle précisé dans un communiqué mercredi.

Les consignes d'Ikea divergeaient, selon les pays.

Les autorités américaines enjoignaient aux propriétaires de cette lampe de ne plus l'utiliser, et rappelaient qu'il était "illégal de revendre ou tenter de revendre un produit rappelé".

En France les acheteurs étaient priés de venir en magasin ou d'envoyer un courrier électronique "pour obtenir un kit gratuit contenant une étiquette d'avertissement à fixer sur le cordon de l'applique, des consignes de sécurité et des fixations autocollantes pour fixer le cordon au mur".

En Belgique et au Luxembourg, tout comme en Suède, il fallait appeler un numéro gratuit pour recevoir ce kit.

En Suisse, il n'y avait pas de kit de ce type. Ikea a demandé "à tous ses clients ayant acheté une lampe murale Smila de vérifier immédiatement si cette lampe et son câble étaient bien fixés au mur. Les lampes et leurs fils doivent être installés hors de portée des enfants".

hh/sym