NOUVELLES
13/12/2013 02:30 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Euro-2013/petit bassin - Belmonte et Efimova couronnées reines

Les deux jolies nageuses, l'Espagnole Mireia Belmonte et la Russe Yulia Efimova, ont été toutes deux sacrées reines lors de l'Euro-2013 en petit bassin, vendredi à Herning, où elles ont enlevé chacune leur 2e titre de la compétition.

La deuxième journée a débuté par une superbe victoire de Belmonte, qui s'est offert son premier titre international sur 800 m libre, la distance dont elle détient le record du monde (7:59.34), et sa 2e médaille d'or sur ces championnats avec le 200 m papillon jeudi, record d'Europe à la clé. Belmonte, vice-championne olympique 2012 sur 800 m et 200 m papillon entraîné dans son pays par le Français Frédéric Vergnoux, s'est imposée en 8 min 05 sec 18, devant l'une des grandes stars du Danemark, Lotte Friis, déjà 3 fois médaillée d'or sur la distance en petit bassin, et qui a mené jusqu'à mi-course (8:08.68). "Je ne me suis pas emballée quand j'ai vu Lotte Friis devant. J'avais décidé d'être plus rapide sur la deuxième partie de course. Je suis vraiment heureuse", a dit l'Espagnole, qui enchaîne les performances depuis les Mondiaux-2013 (grand bassin) l'été dernier où elle a décroché 3 médailles. Friis, 25 ans, qui s'est entraînée la saison dernière à Nice avec le Français Fabrice Pellerin, mentor de la championne olympique du 400 m libre Camille Muffat, s'est consolée avec l'argent et les encouragements de son public.

Record du monde pour Efimova

A peine âgée de 19 ans, Efimova a enrichi son palmarès déjà dense avec un nouveau titre sur 200 m brasse, soit sa 2e victoire sur ces Euros (avec le 50 m brasse jeudi). Et histoire d'être encore plus éclatante, elle a battu le record du monde qui tenait depuis 2009 (2:14.57). Efimova s'est imposée en 2 min 14 sec 39, devant la Danoise Rikke Moeller Pedersen (2:15.21), détentrice de la marque mondiale en grand bassin. La Russe, qui avait fait sensation lors de l'Euro-2007 à Debrecen avec 3 titres à seulement 15 ans (50 m, 100 m et 200 m brasse), détient désormais 2 marques mondiales, sur 50 m brasse (28.71) et 200 m brasse. "Ca a été une chance que Rikke parte si vite, j'ai pu aller la chercher, je suis extrêmement heureuse d'avoir eu enfin le record du monde sur 200 m brasse", a souligné la championne du monde de la distance 2013 (grand bassin), qui a amélioré 3 fois le record du monde sur 50 m brasse. Le Danemark a tout de même connu son moment de gloire avec la victoire de Mie Oe Nielsen sur 100 m dos, record d'Europe en prime (55.99) à 17 ans. "La public était fantastique ! Je ne pensais pas aller si vite alors quand j'ai touché le mur, j'ai ressenti quelque chose d'inexplicable", s'est-elle réjoui. La double championne olympique 2012 (50 m et 100 m libre), la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo a décroché son premier titre de la saison sur 100 m libre (51.78) malgré un changement d'entraîneur.

sc/jcp