NOUVELLES
13/12/2013 05:37 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Ban Ki-moon déplore l'utilisation d'armes chimiques en Syrie

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, déplore l'utilisation d'armes chimiques en Syrie et réclame que les responsables répondent de leurs gestes.

Dans un discours devant l'Assemblée générale de l'ONU, le secrétaire général a déclaré que la communauté internationale avait également une responsabilité morale et politique d'éviter de futurs incidents, et de «s'assurer que les armes chimiques ne puissent plus jamais être utilisées pendant des conflits».

Ban Ki-moon s'adressait aux 193 membres de l'Assemblée générale, vendredi, en lien avec le dépôt du rapport final des inspecteurs onusiens ayant enquêté sur des allégations d'utilisation d'armes chimiques en Syrie.

Ceux-ci ont conclu que de telles armes avaient probablement été utilisées à quatre endroits cette année, en plus de l'attaque confirmée menée près de Damas, en août, qui a forcé le gouvernement à abandonner ses stocks secrets d'ogives chimiques.

Toujours au dire du secrétaire général, «toute utilisation d'armes chimiques par quiconque, dans n'importe quelle circonstance, est une grave violation» des lois internationales.