NOUVELLES
13/12/2013 09:01 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Appareil mal nettoyé à Lévis : aucun patient n'a été infecté

Tous les patients qui ont subi un test de dépistage à l'Hôtel-Dieu de Lévis en raison d'un appareil d'écho-endoscopie mal désinfecté sont en parfaite santé. Aucun d'eux n'a contracté l'hépatite ou le VIH.

Sur les 800 personnes qui ont été rappelées, 640 ont accepté de passer les examens pour s'assurer qu'ils n'avaient pas été contaminés.

Quatre patients se sont avérés porteurs de l'hépatite, mais le Dr François Aumont affirme que leur infection n'était pas liée à l'appareil de l'hôpital.

« Trois des quatre prélèvements se sont avérés positifs. On a la preuve hors de tout doute que les patients étaient porteurs d'une hépatite avant même d'avoir l'examen, donc il n'y a pas de lien avec l'examen », confirme-t-il.

« Le seul autre cas d'hépatite B qui avait eu une endoscopie linéaire l'avait eu cinq ans auparavant, ajoute le Dr Aumont. Donc, scientifiquement ce virus ne pourrait pas survivre plus de sept jours. »

Les patients visés avaient subi une endoscopie avec l'appareil mal désinfecté du 14 juin 2005 au 1er mai 2013. La situation avait causé de l'inquiétude chez plusieurs personnes.