NOUVELLES
12/12/2013 04:43 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Wall Street recule encore face au spectre d'un resserrement monétaire

Wall Street a fini en baisse pour le troisième jour d'affilée jeudi, les investisseurs s'empressant d'enregistrer des plus-values avant une réunion décisive de politique monétaire aux Etats-Unis la semaine prochaine: le Dow Jones a lâché 0,66% et le Nasdaq 0,14%.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones a abandonné 104,10 points à 15.739,43 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a perdu 5,41 points à 3.998,40 points.

L'indice élargi S&P 500, jugé plus représentatif par les investisseurs, a lâché 0,38% (-6,72 points) à 1.775,50 points.

"Le marché conçoit irrationnellement que la banque centrale (américaine) va commencer à réduire ses mesures de relance la semaine prochaine", analyse Michael Gayed, de Pension Partners.

Aux yeux de M. Gayed, la Fed devrait en effet se focaliser davantage sur le marché de l'emploi encore fragile, comme l'a montré la hausse plus importante que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage la semaine close le 7 décembre, que sur de bonnes statistiques comme les ventes au détail en novembre.

La Réserve fédérale annoncera mercredi, au terme de deux jours de réunion, sa décision quant aux 85 milliards de dollars de rachats d'actifs qu'elle verse actuellement chaque mois dans le but de soutenir la reprise économique.

Les inscriptions au chômage ont été révisées à la hausse pour la semaine dernière mais la retombée du taux de chômage américain à 7% le mois dernier a fait ressurgir les craintes d'un resserrement monétaire imminent.

Dans le doute, "les investisseurs restent sur un mode attentiste" et évitent de s'engager, insiste Michael Gayed.

Qui plus est, pour William Lynch, de Hinsdale Associates, l'incertitude est double car "les marchés ne savent prédire ni la décision de la Fed ni la réaction qu'elle provoquera".

En attendant, le secteur bancaire est ressorti quasi indemne de cette séance morose, profitant de la hausse des taux d'intérêt sur le marché obligataire, qui a clôturé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a augmenté à 2,877% contre 2,844% mercredi soir, et celui à 30 ans à 3,897% contre 3,880% à la clôture précédente.

lor/ved/mdm