NOUVELLES
12/12/2013 05:26 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Une autre victime au CHSLD Saint-Lambert-sur-le-golf

Un deuxième résident aurait subi de mauvais traitements de la part de deux ex-employées d'un CHSLD de Saint-Lambert, en Montérégie, selon de nouvelles accusations déposées jeudi, au palais de justice de Longueuil. La première victime, Denise Beaulieu, 87 ans, est décédée en juillet, deux mois après les faits allégués.

Immacula Eugène, 51 ans, a été accusée d'avoir administré une substance délétère (nocive pour la santé) à un deuxième résident, Jean Paul-Gagnon, qui, lui, est toujours vivant. Elle a aussi été inculpée de trafic de stupéfiants et d'avoir menacé une employée du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-golf.

Sa collègue, Marie-Margaret Pétimé, 46 ans, fait quant à elle face à une accusation de vol. Elle était déjà inculpée de trafic de stupéfiants et d'avoir administré une substance nocive à Denise Beaulieu.

Une des deux accusées est libérée

Marie-Margaret Pétimé a pu reprendre sa liberté, jeudi, en déposant une caution de 2000 $ et en s'engageant pour 10 000 $ de plus. Elle devra aussi respecter plusieurs conditions, dont celle de ne pas s'approcher du CHSLD. Il lui est aussi interdit de travailler dans le milieu de la santé.

De son côté, Immacula Eugène demeure incarcérée. Son enquête sur remise en liberté aura lieu au début de la semaine prochaine.

Les faits reprochés sont survenus au CHSLD Saint-Lambert-sur-le-golf, qui est géré en partenariat public-privé (PPP) avec le Groupe Savoie, aussi propriétaire des Résidences Soleil.

La police de Longueuil disait, mardi, poursuivre son enquête pour savoir si la mort de Diane Beaulieu a un lien avec la maltraitance qu'elle aurait subie et s'il y a d'autres victimes.

Le CHSLD a congédié les deux employées en septembre, dès que les faits ont été portés à son attention.

L'Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de la Montérégie, qui gère le CHSLD en partenariat avec le Groupe Savoie, a mandaté un enquêteur le 3 décembre pour qu'il évalue les pratiques liées à la qualité des soins et à la sécurité des résidents. Elle attend les conclusions de cet examen fin janvier.

Le Bureau du coroner ouvre une enquête

Le Bureau du coroner a pour sa part lancé, mercredi, une enquête concernant le décès de Denise Beaulieu. La mort de l'octogénaire lui avait été rapportée, en septembre, mais le signalement avait été annulé puisque tout portait à croire que la mort était d'origine naturelle, selon le coroner. Les nouveaux faits l'amènent à réactiver le dossier.

Saint-Lambert-sur-le-golf, qui compte 200 lits, est le premier CHSLD à avoir été réalisé en PPP au Québec. Depuis son ouverture, plusieurs plaintes ont été déposées par des familles de résidents, qui mettaient en doute la qualité des soins et qui s'inquiétaient du fort taux de roulement du personnel.

Selon l'ASSS de la Montérégie, le CHSLD Saint-Lambert-sur-le-golf ne fait pas l'objet de plus de plaintes que les autres centres de son territoire.