NOUVELLES
12/12/2013 10:35 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Pouvoir d'achat: pas d'évolution pour les Français depuis 2010 (Eurostat)

Le pouvoir d'achat des Français n'a pas évolué depuis 2010 mais se situe légèrement au-dessus de la moyenne des Européens, a mis en évidence jeudi l'office européen des statistiques Eurostat en publiant des données concernant l'année 2012.

Le Produit intérieur brut par habitant, exprimé en standards de pouvoir d'achat, s'est élevé à 109% en 2010, 2011 et 2012 dans l'Hexagone, à comparer avec une moyenne européenne de 100. Un chiffre qui range la France aux côtés de pays comme le Royaume-Uni (106% en 2012) et l'Italie (101%).

Dans les pays du nord de l'Europe (Suède, Danemark, Finlande), ainsi qu'en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Irlande, les habitants bénéficient d'un pouvoir d'achat plus élevé, entre 15% et 20% au-dessus de la moyenne européenne. Le pouvoir d'achat en Allemagne, première économie de la zone euro, s'élève par exemple à 123%, selon Eurostat.

Exception notable: les habitants luxembourgeois bénéficient d'un pouvoir d'achat deux fois et demi supérieur à celui des Européens dans leur ensemble: le PIB par habitant s'élève à 263%, un pourcentage qui n'a pas évolué depuis 2010.

Pendant ce temps, le tableau est moins rose dans nombre de pays du sud, touchés de plein fouet par la crise, comme l'Espagne (PIB par habitant de 96% en 2012, en baisse de 3 points depuis 2010), le Portugal (76%, en baisse de quatre points) et à Chypre qui devrait rester en récession en 2014.

Le PIB par habitant s'élève à 92% dans le pays qui a bénéficié au printemps d'un plan d'aide UE-FMI pour sauver ses banques en crise. En contrepartie d'un prêt de 10 milliards d'euros, Chypre a dû accepter de réduire drastiquement son secteur bancaire, en restructurant drastiquement son secteur bancaire.

Logiquement, c'est en Grèce que la situation s'est le plus détériorée depuis 2010: le pouvoir d'achat, tel que mesuré par Eurostat, est passé de 88% à 75% en 2012. Le pays traverse sa sixième année consécutive de récession avec une contraction cumulée de plus de 22%. Il doit également jongler avec un des plus forts taux de chômage de la zone euro, au-dessus de 27%.

Dans les pays de l'Est et dans les Etats baltes, le pouvoir d'achat est bien inférieur à la moyenne européenne (entre 20% et 50% en dessous de la moyenne européenne) mais la situation s'améliore progressivement comme l'illustre le cas de la Lettonie, avec un pouvoir d'achat de 64% en 2012 (contre 55% en 2010) pour ce petit pays qui va adopter l'euro en janvier prochain.

C'est en Bulgarie (47%) et en Roumanie (50%) que le pouvoir d'achat est le plus faible parmi les 28 pays européens, note enfin Eurostat.

may/aje/jeb