NOUVELLES
12/12/2013 04:22 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

Moines sans frontières, des bouddhistes pour dépasser les querelles de chapelle

Vous connaissez Médecins sans frontières, Reporters sans frontières ? Au Japon, des bouddhistes viennent de créer Moines sans frontières pour inciter leurs coreligionnaires à dépasser leurs querelles de chapelle.

Une réunion inaugurale s'est tenue dans l'ancienne capitale impériale de Kyoto (ouest), connue pour ses nombreux temples bouddhistes. L'un des créateurs de l'association, Hiroaki Nakajima, a espéré que ce nouveau mouvement favoriserait les contacts entre fidèles, actuellement répartis en de nombreuses écoles aux pratiques différentes.

"Les bouddhistes fréquentent peu ceux des autres écoles, mais nous pouvons nous retrouver au nom du bouddhisme qui promeut le salut des âmes et des êtres", a expliqué ce moine-chef du temple Joko-ji.

Avec leur nouvel emblème, Monks without borders ("Moines sans frontières"), ces bouddhistes veulent pouvoir aider plus facilement leurs coreligionnaires engagés dans de nobles causes, comme la réduction de la pauvreté, la lutte contre les discriminations et le secours aux victimes de désastres.

Le bouddhisme est pratiqué dans de vastes régions d'Asie de l'Est et du Sud où il compte des centaines de millions de fidèles.

kh/hg/pn/jlh/abk