NOUVELLES
12/12/2013 06:24 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Ligue des champions: Neymar à son aise dans le costume de Messi

Neymar n'a que 21 ans et il a déjà les épaules d'un grand: le Brésilien a inscrit son premier triplé avec le FC Barcelone mercredi soir contre le Celtic Glasgow (6-1) en Ligue des champions, endossant sans trembler le costume du patron forfait Lionel Messi.

Le Barça n'est certes pas le même sans son lutin argentin, indisponible sur blessure jusqu'au début de l'année prochaine. Mais le petit génie brésilien a su redonner une touche de folie à cette équipe dont le jeu huilé risque parfois de devenir prévisible.

Avec un Neymar triple buteur et une fois passeur, les Catalans n'ont fait qu'une bouchée des Ecossais.

"C'a été le match le plus complet qu'il nous a été donné de disputer en quatre mois. Il y a eu un bon pressing, de l'intensité et on a très bien joué", a souligné l'entraîneur barcelonais Gerardo Martino.

"Je crois que (Neymar) est allé crescendo dans ce match. Son but lui a donné confiance, et à partir de là il a montré tout son répertoire."

Déplacé de son aile gauche au poste de "faux numéro 9", habituellement dévolu à Messi, le Brésilien a étincelé: dribble, crochet, roulette, il a étalé les nuances de sa palette technique pour percer, déborder, décrocher et finalement déboussoler la friable défense du Celtic.

En outre, il a marqué, ce qui lui avait manqué lors de ses cinq précédents matches de Ligue des champions, une compétition qu'il découvre.

"Je suis très heureux, c'est mon premier but (en C1), mes trois premiers buts en Ligue des champions. Mais l'équipe a bien joué, c'est le plus important", a commenté le Brésilien.

Le risque de l'essoufflement

L'émergence d'un nouveau sauveur, un jeu qui retrouve des couleurs: la solide performance du Barça a permis d'éloigner le spectre des deux revers consécutifs subis récemment contre l'Ajax Amsterdam en C1 (2-1) puis l'Athletic Bilbao en Liga (1-0).

Et les trois buts de Neymar, inscrits en moins d'un quart d'heure (44, 48, 57), sont aussi la preuve que la pépite de la Seleçao peut remplacer à l'occasion Messi (26 ans), jusqu'ici indispensable au jeu et à la finition des Catalans.

Le Brésilien s'était déjà montré décisif au cours de ses premiers mois en Catalogne: but contre l'Atletico Madrid pour offrir la Supercoupe d'Espagne à Barcelone (1-1, 0-0), but et passe décisive lors de son premier clasico contre le Real (2-1). Il totalise désormais 8 buts et 10 passes décisives en 21 matches toutes compétitions confondues.

Mais, alors que l'essoufflement le guettait après une année marquée par son transfert de Santos pour 57 millions d'euros, son sacre en Coupe des Confédérations avec le Brésil et sa découverte du football européen, Neymar continue de bluffer son monde.

"L'année footballistique de Neymar a été très difficile", a néanmoins prévenu Martino.

"Pour lui, ce n'est pas le milieu d'une saison, sinon la fin d'une année et peut-être qu'il a le plus grand besoin d'un peu de repos. Nous avons l'espoir qu'après la trêve pour les fêtes, il soit en pleine forme pour la dernière ligne droite de toutes les compétitions."

Avec un Neymar reposé et un Messi rétabli, l'aigle barcelonais devrait avoir deux têtes en 2014. Pour mieux fondre sur les trophées ?

jed/ybl/bm