NOUVELLES
12/12/2013 07:56 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Les eurodéputés se prononcent pour des comptes bancaires accessibles à tous

Les eurodéputés se sont prononcés jeudi en faveur d'une proposition législative pour que des comptes bancaires de base soient accessibles à tous dans l'UE, où près de 60 millions de personnes n'en disposent pas.

La Commission européenne avait proposé en mai dernier cette législation pour permettre à quiconque le désire, partout en Europe, d'ouvrir un compte courant de base. Les banques ne pourraient plus refuser un tel service, sauf dans des cas exceptionnels et dûment justifiés.

Cette législation concerne surtout la Bulgarie et la Roumanie, où près de la moitié de la population ne dispose pas de compte bancaire de base.

Les personnes à qui les banques refusent l'ouverture d'un compte courant sont les plus démunis, mais aussi parfois des étudiants, stagiaires ou travailleurs saisonniers issus d'autres pays.

La proposition législative endossée jeudi par les eurodéputés en session plénière à Strasbourg va maintenant pouvoir être négociée avec les Etats en vue d'une adoption définitive.

"Le Parlement a traité ce dossier dans les plus brefs délais et les Etats membres doivent faire de même afin de conclure ce texte avant le printemps de l'année prochaine", date des élections européennes, a exhorté l'eurodéputé allemand Jürgen Klute (Gauche unie européenne) dans un communiqué.

La proposition approuvée jeudi prévoit aussi de permettre aux consommateurs ouvrant un compte de disposer d'informations plus transparentes et standardisées, afin qu'ils puissent effectuer des comparaisons entre les offres de différents établissements.

Elle prévoit enfin de faciliter les démarches des consommateurs pour changer plus facilement de banque, rapidement et à un coût raisonnable.

cel/cb/abk