NOUVELLES
12/12/2013 05:21 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Le fédéral doit appuyer le Cercle de feu selon Trudeau

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, estime que l'appui du gouvernement fédéral est important pour le développement minier dans le Cercle de feu. Il a fait ce commentaire dans le cadre d'une visite à Sudbury, jeudi.

« Je trouve que le gouvernement fédéral se doit d'être un partenaire pour développer l'infrastructure nécessaire pour pouvoir accéder à ces ressources qui sont là pas seulement pour le Nord de l'Ontario, mais pour le pays en entier. Il y a différentes façons de le faire, que ce soit des garantis de prêts, comme dans le cas du Labrador, ou d'autres façons », déclare M. Trudeau.

« Nous nous devons de travailler ensemble en partenariat pour le bien de la région des gens de la région, mais aussi de notre pays, tout en respectant les communautés autochtones », ajoute-t-il.

En novembre, la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a demandé la participation financière d'Ottawa dans cet important projet du Grand Nord ontarien. Elle souhaite notamment qu'Ottawa contribue pour la construction des infrastructures nécessaires, comme une route jusqu'au gisement.

Stephen Harper avait répondu que le développement des ressources naturelles était la responsabilité des provinces, mais il a tout de même rencontré la première ministre pour en discuter récemment. Mme Wynne s'est dite plus optimiste à la suite de cette rencontre avec son homologue fédéral.

Le gouvernement provincial a été critiqué pour sa gestion du Cercle de feu, alors que la minière Cliffs Natural Resources a choisi de suspendre indéfiniment son projet dans cette région. L'entreprise américaine voulait extraire de la chromite, mais aussi construire une fonderie à Sudbury pour y transformer le minerai.

Visite à Sudbury

Justin Trudeau est à Sudbury pour une activité de financement avec ses partisans. Il a visité un centre de santé autochtone jeudi et vendredi, il doit se rendre au Collège Boréal.

Les circonscriptions fédérales de Sudbury et de Nickel Belt étaient auparavant des châteaux forts du Parti libéral, mais le vent a tourné en 2008, lorsque les électeurs ont plutôt choisi d'élire les candidats du Nouveau Parti démocratique, Glenn Thibeault et Claude Gravelle.