NOUVELLES
12/12/2013 05:10 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

Kenya : attentat manqué à la grenade contre des touristes britanniques à Mombasa

Un attentat à la grenade contre deux touristes britanniques a échoué jeudi dans la ville côtière de Mombasa, a indiqué la police, le jour même où le Kenya célébrait le cinquantenaire de son indépendance du Royaume-Uni.

Tôt jeudi matin un inconnu a lancé une grenade contre un minibus transportant les deux touristes britanniques. La grenade a heurté le véhicule avant d'atterrir sur le sol sans avoir explosé, a précisé la police. Des experts en explosifs l'ont ensuite fait sauter.

Les agressions dirigées spécifiquement contre des touristes sont rares au Kenya. La dernière action de ce type remonte selon la police à septembre 2011, avec l'enlèvement d'une Britannique et le meurtre de son mari sur l'archipel de Lamu, près de la Somalie.

Interrogée par l'AFP, l'ambassade du Royaume-Uni au Kenya a indiqué vérifier les informations sur l'attaque de jeudi, qui n'a pas été revendiquée pour le moment.

"Nous avons renforcé la sécurité dans la région", a ajouté Robert Kitur, chef de la police de Mombasa.

Robert Murithi, le commissaire du quartier de Mombasa où s'est produit l'incident, a de son côté indiqué qu'en raison de l'approche des fêtes de fin d'année, les patrouilles de police avaient été renforcées dans la zone.

"Nous enquêtons sur l'incident et recherchons l'homme qui a jeté la grenade contre les touristes avant de prendre la fuite", a ajouté M. Kitur.

"Nous appelons tout le monde à la vigilance, en particulier en cette période de fêtes, et à faire remonter toute information aux agences de sécurité pour gagner la guerre contre le terrorisme", a-t-il poursuivi.

Toujours selon la police, les touristes venaient de quitter leur hôtel de Diani, station balnéaire prisée proche de Mombasa, et étaient en route pour une réserve nationale plus à l'ouest.

Le Kenya est le théâtre d'une multiplication d'attaques à la bombe et à la grenade depuis qu'il a engagé des troupes en Somalie fin 2011 pour y combattre les insurgés islamistes shebab.

Les attaques ont notamment visé la capitale Nairobi et la ville touristique de Mombasa sur l'Océan Indien.

Mombasa a aussi récemment été le théâtre de violents affrontements après les assassinats, jamais élucidés, de prêcheurs musulmans accusés par Nairobi de liens avec les shebab.

Fin septembre, une spectaculaire attaque dans le centre commercial Westgate de Nairobi par un commando islamiste lié aux shebab a fait au moins 67 morts.

strs-aud/de