NOUVELLES
12/12/2013 11:22 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

GB : 22 hélicoptères Eurocopter du type de celui qui s'est écrasé à Glasgow cloués au sol

Un opérateur britannique d'hélicoptères a annoncé jeudi la suspension provisoire des vols de sa flotte de 22 Eurocopter EC135, du même type que celui qui s'est écrasé à Glasgow fin novembre, après la découverte d'un problème sur l'un des appareils.

Ces hélicoptères représentent environ un tiers de la flotte des hélicoptères de la police et des services d'ambulance au Royaume-Uni, selon la BBC.

"Pendant des opérations de routine hier (mercredi), l'un de nos EC135 a rencontré un problème sur un témoin (instrument de contrôle, ndlr) qui requiert de plus amples examens techniques", a indiqué l'opérateur Bond Air Services dans un communiqué.

"Donc, par mesure de précaution, nous avons provisoirement suspendu les opérations de service pendant que nous effectuons un diagnostic détaillé. Nous avons commencé les investigations dans la nuit, nous continuons ce matin et sommes en liaison étroite avec Eurocopter", a ajouté Bond Air Services.

Dans un communiqué, Eurocopter, filiale du groupe européen EADS, a insisté sur le fait que la décision de l'opérateur britannique avait été prise "par mesure de précaution".

"Eurocopter ne recommande pas d'actions supplémentaires pour le reste de sa flotte en service dans le monde. L'EASA (Agence européenne de la sécurité aérienne) n'a jamais publié de directive (...) pour immobiliser la flotte d'EC135 depuis sa mise en service en 1996", a ajouté le groupe.

L'association des ambulances de l'air (AAA) a précisé que 16 de ses 36 appareils étaient affectés par la décision de Bond Air Services. "Dans ces circonstances, les autres services d'ambulances par les airs et les autres opérateurs travaillent en étroite collaboration pour veiller à ce que les patients ne soient pas touchés", a expliqué le directeur d'AAA, Clive Dickin.

Le service d'ambulances de la région des West Midlands (centre de l'Angleterre) a dit, quant à lui, ne "pas craindre de mettre en danger des patients" dans la mesure où il travaille avec deux autres opérateurs.

La décision de Bond Air Services de clouer au sol ses EC135 intervient une dizaine de jours après l'accident mortel d'un appareil du même type utilisé par la société.

L'hélicoptère s'était écrasé le vendredi 29 novembre sur le toit d'un pub bondé, à Glasgow en Ecosse, provoquant la mort de dix personnes, selon un dernier bilan publié jeudi.

Un premier rapport du bureau britannique d'enquête sur les accidents aériens (AAIB) publié lundi n'a pas fourni d'explications à cet accident, indiquant n'avoir trouvé "aucune preuve d'un incident mécanique majeur sur l'un des moteurs" ou sur la boîte de vitesses de l'appareil.

alm-bed/jk/bds

EADS - EUROPEAN AERONAUTIC DEFENCE AND SPACE COMPANY