NOUVELLES
12/12/2013 02:21 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Euro-2013/petit bassin - Le Danemark euphorique

Le Danemark a vécu une première journée euphorique lors de l'Euro-2013 en petit bassin, jeudi à Herning, avec un record du monde des Danoises sur le 4x50 m libre, emmenées par l'enfant du pays Jeanette Ottesen.

Les Danoises ont battu le seul record du monde du jour, sur le relais 4x50 m libre (1:37.04), avec une superbe course de Ottesen, championne du monde 2013 sur 50 m papillon.

Les Scandinaves ont dû attendre quelques minutes avant de découvrir leur performance alors que le tableau d'affichage s'est affolé. Le speaker a fait le show en poussant un cri: "Waouh !", avant d'ajouter: "Les temps sont trop rapides pour le système !"

Le public s'est pris au jeu et ce sont quelque 6000 Danois qui ont hurlé en agitant des petits drapeaux rouges, avant d'entonner tous en coeur l'hymne national à l'issue de la remise des médailles.

"Ca ne pouvait pas mieux se passer. On savait qu'on avait une chance sérieuse de médaille mais on s'attendait pas à l'or. Alors la gagner à la maison, c'est encore mieux", s'est réjoui Ottesen.

"C'était curieux comme sentiments quand on attendait les résultats mais on savait au fond de nous qu'on était les premières", a-t-elle raconté.

Au rayon des performances de cette première journée, on trouve aussi le record d'Europe de Mireia Belmonte sur 200 m papillon (2:01.52). L'Espagnole, double médaillée d'argent aux JO-2012 (200 m et 800 m libre), a remporté son 5e titre continental en petit bassin.

"Quand je suis arrivée, je n'avais pas en tête de battre ce record", a souligné Belmonte, qui a amélioré la marque européenne quelques petites minutes après avoir terminé 4e sur 200 m 4 nages.

La Hongroise Katinka Hosszu, très attendue, a été la meilleure sur 200 m 4 nages (2:04.33), alors que c'est elle qui s'est retrouvée au pied du podium sur 200 m papillon.

Morozov s'impose sans Manaudou

En sprint messieurs, le titre est revenu au Russe Vladimir Morozov, qui s'est imposé dans un chrono moyen (20.94). Le vice-champion du monde 2013 a peiné en raison d'une infection des sinus mais aussi de l'absence du champion olympique français, Florent Manaudou.

"J'ai été malade alors ce n'était pas facile de nager. Mais sans Manaudou, je savais que ce chrono suffirait pour gagner", a dit Morozov, qui pourrait ne pas nager le 100 m.

La premier titre de la soirée à été attribué au Russe Nikita Lobintsev sur 400 m libre (3:39.47) soit la première médaille d'or de sa carrière sur la distance, succédant au Français Yannick Agnel, absent à Herning alors qu'il s'entraîne depuis juin aux Etats-Unis (Baltimore) avec Bob Bowman, le mentor de Michael Phelps.

sc/dhe