NOUVELLES
12/12/2013 01:52 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Décès du spécialiste français de la biodiversité Robert Barbault

Le biologiste français Robert Barbault, spécialiste internationalement reconnu de la biodiversité, est décédé jeudi à l'âge de 70 ans, a annoncé l'association Humanité et Biodiversité dont il était vice-président.

Robert Barbault, né le 24 janvier 1943 à Paris, a notamment dirigé le département Ecologie et gestion de la biodiversité au Muséum national d'Histoire naturelle de 2002 à 2012. Ses domaines de recherche et d'expertise étaient l'écologie, la dynamique de la biodiversité et la biologie de la conservation.

"Robert était un très grand penseur sur les interactions entre la nature et l'humanité, aujourd'hui j'ai perdu un maître", a indiqué à l'AFP le biologiste Gilles Boeuf, président du Muséum. "Robert était quelqu'un qui aimait profondément les humains."

"Il avait un très grand rôle dans la communauté scientifique", a-t-il ajouté au sujet d'un chercheur "extrêmement préoccupé" par la dégradation des espèces et qui voulait "réconcilier économie et écologie".

L'astrophysicien Hubert Reeves a salué "la mémoire d'un scientifique qui s'est engagé pour le vivant et fut d'un apport précieux dans l'association de par ses compétences et d'une grande simplicité."

"On est vraiment triste", a indiqué pour sa part Christophe Aubel, directeur de l'association.

"C'était un grand chercheur au niveau international, mais en plus, un chercheur qui était sorti de ses laboratoires pour se confronter à la mise en oeuvre de la protection de la diversité et surtout qui nous a appris que la biodiversité, c'est l'interdépendance entre tous les êtres vivants, humains compris", a-t-il conclu.

alu/ces/kat/jeb