NOUVELLES
11/12/2013 10:00 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

Kenya: dates-clés depuis l'indépendance

Rappel des dates-clés du Kenya depuis son indépendance en 1963.

- 12 déc 1963: Le Kenya, ancienne colonie britannique, accède à l'indépendance, après avoir connu l'insurrection nationaliste des Mau-Mau (au moins 10.000 morts).

Fin 1964, la République du Kenya est proclamée et Jomo Kenyatta devient président.

- 10 oct 1978: Daniel arap Moi est proclamé président, après le décès de Kenyatta. En 1980, l'Union nationale africaine du Kenya (Kanu), au pouvoir depuis l'indépendance, devient parti unique.

- 1er août 1982: Moi échappe à une tentative de coup d'Etat fomentée par l'Armée de l'air. 159 morts (officiel), plus de 500 (sources diplomatiques).

- fév-juil 1990: Vague de protestations avec des émeutes, de violentes manifestations, notamment en faveur du multipartisme, et de nombreuses arrestations.

En 1991, peu après la création du Forum pour la restauration de la démocratie (Ford, opposition), le multipartisme est rétabli.

- 29 déc 1992: Moi est élu lors du premier scrutin multipartite face à une opposition divisée. Des violences, opposant les Kalenjin, ethnie de Moi, aux Kikuyu, soutenus par l'opposition, ont précédé puis suivi le scrutin: des centaines de morts dans la vallée du Rift (ouest).

- 7 août 1998: Un attentat visant l'ambassade américaine à Nairobi fait 213 morts et 5.000 blessés. L'explosion d'un camion-citerne piégé devant l'ambassade américaine à Dar es-Salaam (Tanzanie) fait onze morts.

Le 28 novembre 2002, un attentat contre un hôtel à capitaux israéliens fait 18 morts près de Mombasa (sud-est), peu après qu'un avion israélien a échappé au tir de deux missiles.

Al-Qaïda revendique les attaques.

- 27 déc 1998: Mwai Kibaki remporte la présidentielle (62,2%). La Coalition de l'opposition remporte très largement les législatives.

- 27 déc 2007: Elections présidentielle et législatives. La contestation par le chef de l'opposition Raila Odinga de la réélection de Kibaki plonge le pays dans une crise majeure. Plus de 1.000 morts et des centaines de milliers de déplacées, essentiellement dans les semaines suivant le scrutin. En 2008, Odinga devient Premier ministre après un accord de réconciliation nationale.

- 27 août 2010: Le Kenya promulgue une nouvelle Constitution, censée renforcer la démocratie, engager une réforme foncière cruciale et tourner une page "historique" après les violences post-électorales de 2007-2008.

- 9 avr 2013: Uhuru Kenyatta, fils de Jomo Kenyatta, est investi après sa victoire au premier tour du scrutin présidentiel, malgré son inculpation devant la Cour pénale internationale (CPI). Kenyatta et le vice-président, William Ruto, sont accusés de crimes contre l'humanité pour leurs rôles présumés dans les violences de 2007-2008.

- 21 sept 2013: Un commando islamiste prend d'assaut le centre commercial Westgate à Nairobi avant d'être éliminé après 80 heures de siège. Les shebab somaliens, liés à Al-Qaïda, revendiquent l'attaque (au moins 67 morts, une vingtaine de disparus).

L'armée kényane était entrée en 2011 dans le sud de la Somalie dans le cadre d'une force africaine soutenant le gouvernement somalien et qui a infligé de nombreuses défaites aux islamistes.

acm/bc/aud/sd/mf