NOUVELLES
29/11/2013 04:19 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

L'offre de Saputo pour l'australienne Warrnambool se heurte aux autorités

L'offre de Saputo pour racheter le plus vieux producteur de produits laitiers en Australie s'est heurtée à un nouvel obstacle, vendredi, lorsqu'un organisme de réglementation du pays a émis une interdiction temporaire empêchant à la société montréalaise d'acheter de nouvelles actions de sa cible, Warrnambool Cheese and Butter, pendant jusqu'à deux mois.

D'après les données dévoilées vendredi en Australie, Saputo (TSX:SAP) a mis la main sur 9,6 % des actions de Warrnambool depuis que les deux entreprises ont conclu une entente amicale de prise de contrôle.

Saputo a depuis révisé son offre à la hausse pour mieux rivaliser avec les propositions rivales de sociétés australiennes - en particulier celle de Murray Goulburn Co-operative, qui se montre tenace.

Saputo a offert samedi d'allonger jusqu'à 9,20 $AU par action de Warrnambool si jamais elle réussissait à obtenir une participation de plus de 50 %, ou de 9 $AU par action si elle obtenait moins de la moitié des actions.

Murray Goulburn a cependant renchéri jeudi et offre dorénavant 9,50 $AU par action, à deux conditions clés : l'obtention des autorités de la concurrence australiennes et celle d'une majorité des actions de Warrnambool.

Le Bureau australien des prises de contrôle a accepté vendredi la demande de Murray Goulburn visant à empêcher Saputo d'acheter des actions en vertu de son offre d'ici deux mois, ou jusqu'à ce qu'une décision finale soit prise.

La décision du bureau donne du temps à Murray Goulburn pour obtenir le feu vert du tribunal australien de la concurrence, un processus qui pourrait s'étirer sur six mois.

L'offre de Murray Goulburn évalue Warrnambool à environ 514,8 millions de dollars canadiens (532 millions de dollars australiens), soit près de 17 millions de dollars australiens de plus que la meilleure offre de Saputo.

La Presse Canadienne