Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le dernier militant de Greenpeace détenu en Russie a été libéré sous caution

Un tribunal de Saint-Pétersbourg, en Russie, a accordé ce jeudi une libération sous caution à Collin Russell, la seule des 30 personnes arrêtées le 18 septembre dernier à bord du navire «Arctic Sunrise» de Greenpeace qui était encore détenue.

Pour reprendre sa liberté, l'Australien a dû s'engager à verser un montant qui équivaut à 61 500 $.

Les 28 militants de même que deux journalistes ont été arrêtés alors qu'ils planifiaient une action qui visait une plateforme de forage de la société d'État russe Gazprom. Parmi les militants figurent deux Canadiens, Alexandre Paul, de Montréal, et Paul Ruzycki, de Port Colborne, en Ontario.

Les personnes arrêtées risquent des peines de sept ans de détention pour hooliganisme.

Vendredi dernier, le Tribunal international du droit de la mer, une agence des Nations unies (ONU), a ordonné à la Russie de libérer immédiatement le navire de Greenpeace et ses membres d'équipage en échange d'une caution de 5 millions $ US.

INOLTRE SU HUFFPOST

Un militant de Greenpeace se suspend au 2e étage de la Tour Eiffel

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.