Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Contrôle du temps passé aux toilettes: l'opérateur téléphonique brésilien TIM condamné

L'opérateur téléphonique brésilien TIM a été condamné par le tribunal de la région du Parana à payer une indemnisation de 5 millions de reais (environ 2 300 000 $) à une ex-employée, pour dommages moraux.

Selon la plaignante, l'entreprise lui imposait des horaires restreints pour aller aux toilettes, sa supérieure lui proférait des menaces si elle n'était pas à l'heure au travail (et ce même en cas d'arrêt du médecin) et dévoilait publiquement sa fiche d'évaluation.

Selon certains documents, en plus de devoir demander la permission à ses supérieurs pour aller aux toilettes, l'employée devait se rendre dans des sanitaires dont les portes étaient transparentes alors qu'un employé de sexe masculin passait à proximité.

La condamnation se base aussi sur des faits précédents. Selon le juge, TIM avait déjà été condamné à des indemnités de 1000 à 10 000 reais pour d'autres manquements du même ordre.

Qui travaille vraiment le dimanche?
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.