NOUVELLES
26/11/2013 04:50 EST | Actualisé 25/01/2014 05:12 EST

Ontario: des citoyens appuient l'enfouissement de déchets nucléaires

KINCARDINE, Ont. - Un projet d'enfouissement de déchets nucléaires dans un site voisin du Lac Huron, en Ontario, recueille l'appui de la population régionale.

Le projet de la compagnie Ontario Power Generation est d'efouir ces déchets dans du roc à environ 680 mètres sous la surface.

Les résidants de la municipalité de Kincardine, de même que ceux d'autres localités des environs, sont enthousiastes face à ce projet car l'industrie nucléaire est un employeur important dans leur région. Notamment, le site Bruce Power emploie à lui seul environ 4000 personnes.

Cependant, une opposition se dresse ailleurs, notamment dans l'État américain du Michigan dont une importante partie de la frontière avec l'Ontario passe par le Lac Huron. Les opposants croient qu'il est risqué d'enfouir des déchets nucléaires près du lac.

Dan Kildee, Sander Levin, John Dingell et Gary Peters, tous des élus du Michigan, soutiennent que tant le Canada que les États-Unis ne peuvent se permettre de risquer d'endommager gravement les écosystèmes des Grands Lacs.

Les sémateurs américains Carl Levin et Debbie Stabenow réclament même l'intervention du département d'État.

Kincardine est située sur les rives du Lac Huron, à environ 150km au nord de London.

Des audiences publiques ont été tenues sur le projet. Des recommandations doivent être présentées au gouvernement du Canada au printemps prochain.