NOUVELLES
25/11/2013 10:40 EST | Actualisé 25/01/2014 05:12 EST

L'OMC accepte l'interdit européen sur les produits du phoque

GENÈVE - L'Organisation mondiale du commerce a statué, lundi, que l'interdit imposé par l'Union européenne sur l'importation des produits du phoque contrevient au commerce loyal, mais que ces restrictions sont justifiées en raison de «préoccupations publiques morales» concernant le bien-être des animaux.

Cette décision représente une victoire partielle aussi bien pour les partisans que pour les opposants à la chasse commerciale canadienne.

Le rapport déposé par un comité de l'OMC touche les chasseurs de l'Atlantique et des communautés inuites qui prétendent que l'embargo discrimine contre les produits canadiens du phoque.

Cet interdit, en revanche, est salué par les écologistes et a attiré l'attention de vedettes hollywoodiennes comme l'acteur Jude Law, qui souhaitent qu'il soit maintenu.

Le Canada et la Norvège avaient contesté l'interdit européen en vigueur depuis trois ans, affirmant qu'il bloque injustement les produits de leurs chasses commerciales au phoque.

Ottawa affirme que les chasses commerciales se déroulent sans cruauté et de manière renouvelable, tandis que les détracteurs de l'activité y voient un massacre cruel et inutile.

L'interdit européene exempte les produits du phoque issus des chasses inuites ou autochtones, en plus de celles effectuées uniquement pour gérer les ressources de l'océan.

La décision de l'OMC peut être portée en appel d'ici 60 jours.