NOUVELLES
25/11/2013 09:45 EST | Actualisé 25/01/2014 05:12 EST

Des affrontements font neuf morts en Libye

TRIPOLI, Libye - Des affrontements impliquant des civils, des soldats et des membres d'une milice islamique ont fait neuf morts lundi dans une ville de l'est de la Libye.

Il s'agissait des plus récentes confrontations entre des résidants des grandes villes libyennes et les milices qui s'y sont installées.

Les combats ont éclaté avant l'aube entre des citoyens armés et des membres d'Ansar al-Shariah, un groupe extrémiste qui pourrait avoir participé à l'attaque contre le consulat américain de Benghazi le 12 septembre 2012. Cet attentat avait coûté la vie à quatre Américains, dont l'ambassadeur des États-Unis.

Ansar al-Shariah est toujours présent à Benghazi, même si l'existence du groupe est officiellement interdite.

Les forces spéciales de l'armée sont intervenues pour mettre fin aux violences.

Des tirs et des explosions pouvaient être entendus à travers la ville mais surtout dans le quartier de Raas Obeida et les secteurs voisins. Des nuages de fumée noire planaient sur la ville pendant que des ambulances transportaient les blessés vers l'hôpital et que des camionnettes munies de canons antiaériens ouvraient le feu en se déplaçant d'une rue à une autre.

Les cours ont été suspendus dans les écoles et à l'université de la ville, tandis que les combats incitaient la majorité des résidants à rester chez eux.

La Libye est plongée dans la tourmente depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Les groupes armés qui ont combattu l'armée de Kadhafi à ce moment se sont depuis transformés en milices qui échappent essentiellement à tout contrôle.

Plus tôt ce mois-ci, une quarantaine de personnes ont été tuées quand des résidants de la capitale, Tripoli, ont manifesté contre la présence de milices dans la ville. Plusieurs milices ont depuis quitté la capitale pour rentrer dans leurs villes d'origine.