NOUVELLES
25/11/2013 05:39 EST | Actualisé 25/01/2014 05:12 EST

Commotions cérébrales: la LNH poursuivie

Dennis Pajot via Getty Images
WINDSOR, ON - NOVEMBER 08: Rick Vaive #22 of the Toronto Maple Leafs Alumni skates against the Windsor Spitfires Alumni on November 8, 2013 at the WFCU Centre in Windsor, Ontario (Photo by Dennis Pajot/Getty Images)

Dix anciens joueurs, dont Rick Vaive et Gary Leeman, poursuivent la Ligue nationale de hockey (LNH).

Ils ont déposé une plainte, lundi, au tribunal fédéral de Washington. Les anciens du circuit montrent du doigt la LNH pour son manque d'efforts pour protéger les joueurs des commotions cérébrales.

Les anciens des Maple Leafs de Toronto Vaive et Leeman pensent que le circuit Bettman devra protéger, à long terme, les joueurs, et ce avant le profit et la tradition.

En plus de souhaiter une réparation, les ex-hockeyeurs veulent obtenir un soutien médical pour leurs traumatismes au cerveau ou leurs blessures, qui seraient, selon eux, directement attribuables à leur carrière dans la LNH.

Ils estiment que la Ligue a délibérément caché les risques de lésions cérébrales et ils croient que le circuit n'aide pas à prévenir les coups à la tête. La Ligue refuse d'interdire les bagarres et les mises en échec. La poursuite mentionne que la LNH fait la promotion d'une « culture de la violence ».

La plainte survient trois mois après que la Ligue nationale de football eut rendu des comptes à ses joueurs et versé 765 millions de dollars.

Brad Aitken, Darren Banks, Curt Bennett, Blair Stewart, Richard Dunn, Warren Holmes, Bob Manno et Morris Titanic sont les huit autres joueurs associés à la poursuite. Leeman et Vaive sont les têtes d'affiche du groupe.

Leeman a connu une saison de 51 buts avec les Maple Leafs, en 1989-1990. Il a aussi porté les couleurs du Canadien de Montréal, des Flames de Calgary, des Canucks de Vancouver et des Blues de St. Louis.

Vaive a atteint le plateau des 50 réalisations à trois reprises avec les Leafs. Il a aussi porté l'uniforme des Canucks et des Sabres de Buffalo.

Les anciens joueurs de la LNH prétendent que les hockeyeurs peuvent recevoir environ 1000 coups à la tête au cours d'une saison sans qu'aucune commotion cérébrale ne soit documentée. Ils maintiennent que des coups répétés conduisent à une fonction cérébrale altérée.

Le débat sur les commotions n'est pas ouvert pour la première fois dans le circuit Bettman. Sidney Crosby, l'un des joueurs les plus en vue dans la grande ligue, a été sur la touche en 2012.

Eric Lindros, Pat LaFontaine et Keith Primeau ont vu leur carrière se terminer plus tôt que prévu en raison des commotions cérébrales.

Derek Boogaard, Rick Rypien et Wade Belak sont décédés en 2011. Leur mort pourrait être reliée avec leur rôle de durs à cuire et les commotions

La LNH n'a pas encore fait une déclaration.

INOLTRE SU HUFFPOST