NOUVELLES
23/11/2013 11:36 EST | Actualisé 23/01/2014 05:12 EST

Un compromis sur le climat permet d'éviter l'impasse à Varsovie

Les diplomates réunis à Varsovie sont finalement arrivés à un consensus samedi, établissant les fondations d'un futur traité mondial sur la réduction du réchauffement climatique.

Ces négociations visent à mettre la table pour le rendez-vous crucial de Paris en 2015, où l'on souhaite conclure l'accord le plus ambitieux jamais scellé pour limiter le réchauffement planétaire à 2°C.

Les négociations ont été difficiles notamment à cause de la mésentente entre les pays du Nord et du Sud. Ces derniers considèrent que les pays occidentaux devraient assumer une plus grande part de l'effort étant donné leur responsabilité historique.

Sur ce sujet, le texte qui fait consensus prévoit une formulation plus faible que celle du texte précédent, remplaçant le mot « engagements » par « contributions » et ouvrant ainsi la porte à la poursuite des négociations.

Le texte n'a pas encore été adopté officiellement. Les négociations se poursuivront à Lima en 2014, puis à Paris en 2015 pour la signature finale du traité.

Plus de détails à venir