NOUVELLES
22/11/2013 01:28 EST | Actualisé 22/01/2014 05:12 EST

Syrie: des rebelles forment un nouveau groupe, le «Front islamique»

BEYROUTH - Plusieurs puissantes brigades rebelles qui combattent en Syrie ont annoncé vendredi le regroupement de leurs forces au sein d'une seule organisation, une manoeuvre qui vise à freiner les progrès des troupes gouvernementales et à empêcher les groupes rivaux de capturer d'autres territoires.

Le «Front islamique» unit six grands groupes rebelles qui veulent renverser le régime de Bachar el-Assad pour faire de la Syrie un état islamique, selon un communiqué mis en ligne sur le site Internet des Brigades Tawhid.

La brigade compte parmi les groupes les plus puissants au sein du nouveau Front islamique. Le communiqué ressemblait de près à une breève annonce vidéo précédemment diffusée par le groupe sur les ondes d'Al-Jazira.

La coalition vise aussi à repousser le groupe État islamique en Irak et au Levant, une autre puissante brigade rebelle composée de combattants sunnites, selon un militant proche de la nouvelle association.

Un autre groupe redouté, le Front Nousra, a refusé de joindre les brigades unifiées. Le Front Nousra aurait plutôt proposé aux autres groupes de combattre sous sa bannière.

Le militant a indiqué que l'unification des structures, des combattants et des sources d'approvisionnement des nouveaux partenaires prendra plusieurs mois en raison des problèmes de communication auxquels sont confrontés tous les rebelles syriens.

Un analyste du IHS Jane's Terrorism and Insurgency Center, Charles Lister, a déclaré qu'il s'agit d'un développement très important.

«Les groupes rebelles islamistes les plus puissants militairement viennent essentiellement d'unifier leurs forces», a-t-il expliqué.

M. Lister estime que la nouvelle organisation compte sur 45 000 hommes.

Cette annonce survient après le décès, plus tôt cette semaine, d'Abdoul Qadir Saleh, le chef et fondateur des Brigades Tawhid qui comptent à elles seules quelque 10 000 combattants. Ce groupe a notamment été responsable d'importantes victoires dans la région d'Alep, la plus grande ville du pays.

M. Lister a ajouté que la création d'un groupe unifié pourrait remonter le moral des rebelles découragés par la mort de Saleh et les récentes défaites essuyées sur le terrain.