NOUVELLES
22/11/2013 03:12 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Quand l'Orchestre symphonique de Boston s'est tu pour annoncer la mort de JFK

Dans l'après-midi du 22 novembre 1963, en plein concert, le chef de l'Orchestre symphonique de Boston, Erich Leinsdorf, a ordonné à ses musiciens de déposer leur instrument.

Le concert du vendredi au Symphony Hall est une tradition pour cet orchestre. Cette représentation occupe toutefois une place bien particulière dans l'histoire de celui-ci.

Après une pause de quelques minutes, le chef d'orchestre est retourné sur scène pour annoncer la terrible nouvelle aux spectateurs.

Écoutez l'annonce du chef d'orchestre Erich Leinsdorf (source : WQXR):

« Mesdames et messieurs, nous avons reçu un communiqué », a d'abord annoncé Leinsdorf à la foule. « Nous espérons qu'il s'agisse d'une information non confirmée, mais cela est peu probable. Le président des États-Unis a été victime d'un assassinat. Nous allons maintenant jouer la marche funèbre de Beethoven », a ajouté Leinsdorf devant un public stupéfait.

Durant l'entracte, les musiciens de l'orchestre ont débattu sur la pertinence de poursuivre le concert. Il a finalement été convenu de retourner sur scène et de continuer le spectacle.

Avec NPR