NOUVELLES
22/11/2013 09:46 EST | Actualisé 22/01/2014 05:12 EST

Magnus Carlsen, un Norvégien de 22 ans, est le champion du monde des échecs

NEW DELHI - Le monde des échecs a un nouveau roi, et il s'agit d'un jeune homme de 22 ans qui est aussi à l'aise devant les lentilles des caméras que derrière des tours, des fous et des pions.

Le Norvégien Magnus Carlsen a remporté le Championnat du monde des échecs vendredi, devenant le premier joueur du bloc de l'Ouest depuis l'Américain Bobby Fischer à détenir le titre.

Carlsen, un ancien enfant prodige qui a déjà fait partie de la liste des hommes les plus sexy au monde et qui a aussi posé comme mannequin, a vaincu le champion en titre Viswanathan Anand, de l'Inde, dans l'un des duels les plus attendus en plusieurs décennies.

Un verdict nul lors du match numéro 10 a permis à Carlsen d'atteindre le total de 6 1/2 points requis pour mériter le titre, après avoir gagné trois des matchs précédents sans subir la défaite.

La victoire a permis de réaliser les énormes attentes placées sur Carlsen depuis qu'il est devenu un grand maître à l'âge de 13 ans — le deuxième plus jeune de l'histoire à se hisser à ce niveau, à l'époque.

Il reste maintenant à voir si le Norvégien — qui a été surnommé le «Justin Bieber des échecs» — peut combler un plus grand espoir encore parmi les fans : replacer ce jeu cérébral dans un «courant plus tendance».

«J'espère sincèrement que cela aura un effet positif sur les échecs, autant en Norvège que dans le monde, a déclaré Carlsen après son triomphe. Le match a été diffusé à la télévision et je sais que beaucoup de gens qui ne jouent pas aux échecs l'ont trouvé très intéressant. Et c'est absolument merveilleux!»

Depuis l'époque du match de championnat entre Fischer et le Soviétique Boris Spassky au zénith de la Guerre froide, en 1972, les échecs ont perdu beaucoup de leur lustre auprès du grand public — surtout en cette ère des jeux vidéos.

Avec sa belle apparence et sa personnalité pleine d'entrain, Carlsen donne espoir de renverser cette tendance. Il a déjà obtenu des contrats de mannequin avec une prestigieuse marque de vêtements — en compagnie de l'actrice Liv Tyler — et a été élu l'un des hommes les plus sexy, en 2013, par le magazine Cosmopolitan en Grande-Bretagne.

Carlsen est par ailleurs devenu le plus jeune champion du monde depuis Garry Kasparov, qui était également âgé de 22 ans lorsqu'il a été couronné monarque mondial des échecs en 1985. Kasparov a entraîné Carlsen pendant la majeure partie de 2009 et il y a longtemps qu'il voit le Norvégien comme l'avenir de ce jeu.

«Il continue de fracasser les plus hautes attentes grâce à son talent et à sa ténacité», a déclaré Kasparov sur Twitter à l'issue du match.

Le duel disputé à Chennai, en Inde, qui s'est mis en marche le 9 novembre, a été télédiffusé en Norvège et en Inde. Des millions d'internautes ont également suivi la confrontation.

La première ministre de la Norvège, Erna Solberg, a communiqué avec Carlsen, via Skype, pour le féliciter et le remercier pour «une expérience fantastique».

«Au cours des dernières semaines, vous avez attiré un nombre incroyable de jeunes gens vers les échecs, a déclaré la politicienne. Mais ça signifie aussi que vous avec un nombre incroyable de rivaux car dorénavant, tout le monde veut jouer aux échecs.»

En Inde, les organisateurs ont estimé que 100 millions de personnes ont regardé les matchs à télévision et en ligne — et le site internet officiel du tournoi a évalué qu'un auditoire additionnel de 100 millions de personnes ont assisté au duel à un moment ou un autre.

Depuis que Fischer a refusé de défendre son titre face à Anatoly Karpov, en 1975, et pris sa retraite, l'ancien bloc soviétique a dominé les échecs, bien que Anand soit devenu le premier champion du monde originaire de l'Asie, en 2007.

L'Indien de 43 ans n'est pas parvenu à tester son aspirant, commettant en fait plusieurs graves bourdes qui ont mené à ses trois défaites.

«C'est clair qu'il a dominé, a reconnu Anand. Mes erreurs ne sont pas arrivées seules, il les a clairement provoquées, et tout le mérite lui revient.»

Avec son triomphe, Carlsen a touché une bourse d'environ 800 000 $ tandis qu'Anand a reçu une somme approximative de 540 000$.