NOUVELLES
21/11/2013 08:51 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Philippines : continuer d'avoir des soins, même sans moyens

Aux Philippines, les efforts des équipes médicales se poursuivent pour venir en aide à la population, deux semaines après le passage du typhon Haiyan qui a laissé ruines et dévastation derrière lui. La Croix-Rouge est très active parmi les équipes d'aide sur place. L'urgentologue Danielle Perreault en fait partie.

Dre Perreault travaille depuis quelques jours dans l'hôpital de campagne installé à Ormoc par la Croix-Rouge canadienne. Il compte 70 lits et demeurera en place de quatre à six mois.

En entrevue à 24/60, elle explique que depuis l'arrivée des équipes de la Croix-Rouge, les survivants reviennent consulter les médecins en grand nombre.

L'hôpital de campagne permet à ceux « qui n'ont pas les moyens de continuer d'avoir des soins », confie l'urgentologue.

Il s'agissait au départ de coordonner le travail avec le personnel médical local puis de faire face au surplus de pathologies liées notamment aux bris des canalisations d'eau potable, précise Dre Perreault.

Par la suite, c'est une succession d'actes qui s'enclenche, car la situation « évolue de minute en minute ». Les membres de l'équipe médicale ont beaucoup à faire, notamment pour les cas de santé maternelle et infantile.

Dre Perreault souligne que la population tente de se réorganiser afin de se relever après le désastre. On évoque déjà la possibilité de rouvrir les écoles pour les enfants dans une semaine.