NOUVELLES
21/11/2013 07:54 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Michael Weiner, directeur de l'Association des joueurs du baseball majeur, meurt

NEW YORK, États-Unis - Michael Weiner, l'avocat au franc-parler et à l'attitude toujours positive, qui a pris la relève à titre de directeur de l'Association des joueurs du baseball majeur (AJBM), il y a quatre ans, et adouci les relations souvent tumultueuses avec les propriétaires, est décédé jeudi. Il était âgé de 51 ans.

L'AJBM a précisé que Weiner avait rendu l'âme à son domicile de Mansfield Township, au New Jersey. Son décès survient 15 mois après qui'il eut appris qu'il souffrait d'une tumeur inopérable au cerveau.

«Nous ne serions pas où nous sommes aujourd'hui sans son expertise, a témoigné le lanceur Jeremy Affeldt, des Giants de San Francisco, dans un message texte acheminé à l'Associated Press. Nous allons tous ressentir la perte d'un si grand homme.»

Alors que l'état de santé de Weiner se détériorait cet été, un plan de succession avait été mis en place. L'ancien joueur étoile Tony Clark a pris la relève à titre de directeur de l'AJBM par intérim, jeudi, et devrait être nommé à titre de successeur sur une base permanente lorsque le conseil d'administration de l'Association se rencontrera, du 2 au 5 décembre, à La Jolla, en Californie.

«Les mots ne peuvent décrire l'amour et l'affection que les joueurs ont pour Michael, ni décrire l'ampleur de la tristesse que nous ressentons aujourd'hui, a affirmé Clark, dans une déclaration officielle. Non seulement notre sport a perdu l'un de ses leaders les plus importants et les plus influents de cette génération, tous les gens travaillant dans notre sport ont perdu un véritable ami.»

Le commissaire du Baseball majeur Bud Selig a qualifié Weiner de «gentilhomme, d'homme de famille et de talent professionnel extraordinaire qui lui a permis de gagner la confiance de ses collègues et des membres du syndicat.

«Notre relation professionnelle très forte a été construite sur le respect et un engagement mutuel commun afin de trouver des solutions justes pour notre industrie. J'ai apprécié le leadership infatigable et songé de Michael et son rôle important dans la situation avantageuse du baseball d'aujourd'hui, a déclaré Selig par le biais d'un communiqué. Michael était un homme courageux et la dernière année de sa vie remarquable a inspiré plusieurs personnes dans notre domaine.»

Weiner a été embauché par l'AJMB en 1988 comme avocat et il a finalement succédé à Donald Fehr en décembre 2009. Weiner était devenu seulement le quatrième directeur du syndicat depuis 1966.

«Il était un individu qui s'était présenté à moi quand il était à la recherche d'un premier emploi dans le secteur privé, a raconté Fehr lors d'une entrevue téléphonique accordée à The Associated Press. Il m'avait impressionné à cette époque et encore par la suite grâce à son intelligence, son engagement, son sens de ce qui est juste, sa dévotion afin de trouver la bonne chose à faire au bon moment. C'est une personne extraordinaire à tous les niveaux.»

Lors de sa dernière allocution publique, une rencontre d'une durée de 25 minutes avec les journalistes couvrant le Baseball majeur le jour du match des étoiles en juillet, Weiner était confiné à un fauteuil roulant et incapable de bouger son côté droit. Malgré tout, il voulait répondre aux questions portant sur sa maladie et sur des dossiers liés au Baseball majeur, et il s'est acquitté de cette tâche avec l'élégance et l'humour qui l'ont caractérisé tout au long de sa vie.

Weiner a commencé à ressentir des faiblesses et des fourmillements dans son côté droit en juillet 2012 et le mois suivant, on lui annonçait qu'il était atteint d'un gliome. Dès juin 2013, il avait constaté une augmentation rapide des symptômes. Au début d'août, alors qu'il répondait au nom de l'AJBM au sujet des suspensions imposées à Alex Rodriguez et Ryan Braun, entre autres joueurs, sa voix était devenue rauque.

«Michael est un homme remarquable. C'est pourquoi tout le monde l'aime, a déclaré l'ancien releveur des Yankees Mariano Rivera, jeudi, avant que ne soit annoncé le décès de Weiner. Il peut comprendre tous les joueurs et il avait le temps de parler à tous les joueurs.»