NOUVELLES
21/11/2013 08:46 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Élections fédérales partielles : Stephen Harper écrit aux électeurs de Brandon-Souris

Le Parti conservateur a agi de manière inusitée dans le cadre de l'élection partielle de Brandon-Souris en distribuant des lettres signées du premier ministre Stephen Harper aux électeurs de la circonscription, les incitants à voter pour son parti.

La lettre cible le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, et rappelle aux électeurs que Stephen Harper a besoin du candidat conservateur Larry Maguire dans son équipe à Ottawa.

Kathryn Giesbrecht, qui a reçu un de ces courriers libellé à son nom de fille, n'a pas apprécié la tactique.

« J'ai trouvé cela insultant, a-t-elle déclaré. Je suis étudiante à l'université et le candidat conservateur n'a pas daigné se déplacer pour me parler. »

Kathryn Giesbrecht estime que cette lettre montre les conservateurs courant désespérément après les votes.

« Les conservateurs sont prêts à tout. Ça doit représenter 1 $, facilement 1 $ à 1,5 $ par lettre », estime-t-elle ajoutant qu'il s'en trouve partout dans la circonscription de Brandon-Souris.

Kathryn Giesbrecht souhaite également savoir qui a payé pour les lettres, si leur envoi a été financé par l'argent des contribuables ou par les fonds du parti conservateur.

L'adresse de retour de la lettre indique qu'elles ont été envoyées par le Parti conservateur du Canada mais porte également la signature de Stephen Harper.

Une campagne mouvementée

Plus tôt dans la semaine, le parti conservateur s'était déjà illustré dans la campagne en diffusant des tracts publicitaires négatifs dans les boîtes aux lettres des électeurs de la circonscription.

Sur l'un d'eux, les conservateurs accusent les libéraux et les néo-démocrates de vouloir ressusciter le registre des armes d'épaule. Un autre accuse les libéraux de ne pas avoir de plan pour créer des emplois au Canada, mais d'en avoir un « pour la légalisation de la marijuana. » 

Le candidat libéral Rolf Dinsdale a aussi suscité la controverse peu avant la campagne, pour une biographie en ligne « ambiguë » dans laquelle il disait avoir été cadre supérieur pour Facebook.

La circonscription a reçu beaucoup d'attention des chefs des partis. Thomas Mulcair du NPD et Justin Trudeau y ont tous deux rendu visite plus d'une fois, dans la foulée de sondages montrant une chance de gain pour le Parti libéral, traditionnellement troisième dans Brandon-Souris.

La montée des libéraux dans le traditionnel bastion conservateur de Brandon-Souris ne semble pourtant pas inquiéter l'ancien représentant de la circonscription, le conservateur Merv Tweed.

« Les électeurs sont satisfaits du travail du gouvernement Harper, estime ce dernier. Et lorsque vous êtes représenté par le parti au pouvoir, vous ne voulez pas changer la situation, ou du moins, vous ne devriez pas. »

Merv Tweed n'a pas fait de commentaire sur la diffusion des publicités négatives.

« Je suis loin de cela maintenant, j'espère que les conservateurs garderont leur influence mais c'est une situation difficile en ce moment », a-t-il déclaré.

Les électeurs seront appelés au urnes le 25 novembre.