NOUVELLES
21/11/2013 03:31 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Le propriétaire des Seahawks finance une étude sur les blessures au cerveau

SEATTLE, Wash. - Seul propriétaire d'une équipe de la NFL qui est aussi à la tête d'un laboratoire spécialisé en recherches sur le cerveau, le cofondateur de Microsoft Paul Allen est bien placé pour étudier si les coups répétés à la tête peuvent mener à la démence.

Le propriétaire des Seahawks de Seattle a annoncé, jeudi, qu'il financera une étude de deux ans de 2,4 millions $ US menée par des scientifiques du Allen Institute for Brain Science et de l'Université du Washington à Seattle.

L'étude puisera dans une banque de 500 cerveaux qui ont été remis en dons au cours des 25 dernières années.

Les chercheurs étudieront les liens entre les blessures à la tête et les problèmes de santé subséquents, tels que les maladies d'Alzheimer et de Parkinson.

La NFL a récemment conclu une entente à l'amiable qui la verra remettre 765 millions $ à 19 000 joueurs de football à la retraite. La semaine dernière, l'Association des joueurs de la NFL a annoncé la mise sur pied d'une nouvelle organisation qui aidera les anciens joueurs à composer avec des problèmes de santé et financiers.