NOUVELLES
21/11/2013 09:59 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Des attentats font 48 morts en Irak

BAGDAD - Au moins 48 personnes ont été tuées lors d'attentats jeudi en Irak, dont 31 qui ont été fauchées par l'explosion d'une bombe dans un marché en plein air, dans le nord-est du pays.

L'explosion la plus meurtrière s'est produite dans le village de Sadiyah, à 140 kilomètres au nord-est de Bagdad.

L'attaque porte le bilan des huit derniers mois à plus de 5500 morts, selon des chiffres compilés par l'ONU. Le bilan pour le seul mois de novembre s'établit maintenant à plus 275 morts.

Des témoins ont raconté à la police qu'un homme a garé un camion près du marché avant de demander à des ouvriers de décharger les légumes qu'il contenait. L'homme s'est ensuite éloigné avant que le véhicule n'explose, faisant près d'une cinquantaine de blessés.

Ailleurs, six soldats ont été tués et 12 autres blessés quand un kamikaze s'est donné la mort dans la ville de Taji, au nord de Bagdad.

Un officier de l'armée et son fils ont perdu la vie dans le quartier de Kasra quand une bombe attachée à leur voiture a explosé.

Dans le quartier occidental d'Amiriyah, trois explosions ont tué huit civils et en ont blessé 15 autres.

Et deux commerçants ont été abattus par des hommes armés dans le quartier de Bayaa.

Mercredi, une série d'attaques visant principalement la communauté chiite de Bagdad et de la banlieue avait fait 35 morts et 120 blessés.