NOUVELLES
20/11/2013 03:54 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Union Montréal ne veut pas disparaître

Le parti Union Montréal de l'ex-maire Gérald Tremblay conteste la décision du Directeur général des élections (DGE) de mettre fin à ses activités.

Le DGE lui a retiré son autorisation la semaine dernière, entre autres parce qu'il n'a pas nommé de chef dans les délais prévus.

Union Montréal conteste cette décision dans une requête déposée en Cour supérieure.

Le parti fait valoir qu'en le privant des milliers de dollars en caisse, le parti ne pourra plus être représenté devant la Commission Charbonneau.