NOUVELLES
20/11/2013 12:27 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

La FIFA travaillera à améliorer les conditions de travail au Qatar

ZURICH - Les pressions sur le Qatar pour améliorer les conditions de travail des travailleurs migrants affectés aux projets de la Coupe du monde de 2022 ont augmenté, mercredi, alors que le président de la FIFA Sepp Blatter a décrit la situation comme étant inacceptable.

La FIFA a émis un communiqué après que Blatter eut rencontré le président de la Confédération internationale des syndicats Michael Sommer et se soit dit d'accord que «des conditions de travail justes doivent être introduites rapidement, avec constance et de façon soutenue au Qatar».

Le Qatar a été critiqué dans des rapports des Nations Unies et d'Amnistie Internationale sur les conditions salariales, de travail et de logement des travailleurs provenant surtout du sud de l'Asie.

«Les dirigeants politiques et économiques doivent aider à améliorer la situation inacceptable au Qatar, a déclaré Blatter, qui a rencontré ce mois-ci l'Émir du Qatar et d'autres membres du gouvernement à Doha. Je suis convaincu que le Qatar prend la situation très au sérieux.»

La FIFA a auparavant été critiquée pour ne pas être intervenue plus rapidement auprès des autorités qatari. Blatter avait initialement dit que le problème n'était «pas la responsabilité primaire de la FIFA, mais nous ne pouvons l'ignorer».