NOUVELLES
20/11/2013 11:51 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

La Bosnie veut arrêter les 10 Serbes coupables de crimes de guerre libérés

SARAJEVO, Bosnie-Herzégovine - Le procureur de la Bosnie a ordonné la réarrestation des dix Serbes bosniaques qui ont été libérés cette semaine en raison d'erreurs de procédures.

Mercredi, le bureau du procureur a évoqué le risque que les anciens prisonniers puissent se sauver avant que leurs causes soient réentendues en cour d'appel, ajoutant que les familles de leurs victimes étaient très choquées de leur libération.

Six d'entre eux avaient notamment été reconnus coupables de génocide. Ils avaient écopé de peines allant de 28 à 33 ans de prison pour leur participation au massacre de Srebrenica en 1999, quand plus d'un millier de Musulmans avaient été tués.

Ils ont été libérés mardi parce que la Cour européenne des droits de l'homme, à Strasbourg, a statué que les juges bosniaques avaient bafoué les droits des accusés en appliquant le code criminel plus sévère adopté en 2003, plutôt que celui en vigueur au moment des crimes.