NOUVELLES
20/11/2013 01:42 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

George W. Bush fait de la peinture et ne regrette pas le feu des projecteurs

THE TONIGHT SHOW WITH JAY LENO -- Episode 4570 -- Pictured: (l-r) Former President George W. Bush during an interview with host Jay Leno on November 19, 2013 -- (Photo by: Stacie McChesney/NBC/NBCU Photo Bank via Getty Images)
NBC via Getty Images
THE TONIGHT SHOW WITH JAY LENO -- Episode 4570 -- Pictured: (l-r) Former President George W. Bush during an interview with host Jay Leno on November 19, 2013 -- (Photo by: Stacie McChesney/NBC/NBCU Photo Bank via Getty Images)

L'ancien président George W. Bush fait de la peinture et "ne regrette pas le feu des projecteurs", a-t-il assuré dans un entretien à la télévision américaine.

Le 43e président des Etats-Unis, 67 ans, qui était l'invité de l'émission Tonight Show sur NBC mardi soir, a expliqué qu'il était désormais "peintre". "Vous pouvez dire que je ne suis pas peintre, mais je pense que je suis peintre".

En rencontrant pour la première fois son professeur de peinture, l'ex-président, très décontracté et enchaînant les blagues, a raconté lui avoir dit : "Il y a un Rembrandt qui se cache dans ce corps, votre boulot, c'est de le trouver".

L'artiste amateur, dont on a pu voir des portraits de son chien ou de son chat, a offert à Jay Leno un portrait qu'il avait réalisé de l'animateur de l'émission.

Interrogé sur ses années de présidence, M. Bush qui a effectué deux mandats (2001-2009), a répondu: "Huit ans, c'est beaucoup. Je ne regrette pas le feu des projecteurs".

Interrogé sur Barack Obama, il n'a pas souhaité se prononcer: "Ce n'est pas bon pour le pays qu'un ancien président critique son successeur", a-t-il expliqué. Son conseil pour les moments difficiles ? "Il faut croire en ce que vous êtes en train de faire".

Rare incursion dans la politique, M. Bush interrogé sur l'éventualité d'une candidature présidentielle de son frère Jeb, a estimé que l'ancien gouverneur de Floride devait se présenter "s'il le veut". "Il serait un bon président", a-t-il estimé.

Quand à son propre héritage, "l'histoire dira". "Il y a encore des gens qui écrivent sur le premier gars (le premier président George Washington, NDLR), le 43e n'a pas à s'en faire", a-t-il blagué.

Il a aussi plaisanté à propos d'une récente alerte cardiaque "qui ne l'a pas inquiété" mais était "inquiétante", a ajouté son épouse Laura qui a fait une apparition.

Depuis son départ de la Maison Blanche, George W. Bush, retiré au Texas, est très discret dans les médias et sur la scène politique américaine.

INOLTRE SU HUFFPOST

La nouvelle vie des anciens dirigeants