NOUVELLES
19/11/2013 05:01 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Mikko Koivu se sent chez lui au Centre Bell, où son frère a longtemps brillé

MONTRÉAL - Mikko Koivu n'est pas étranger au Centre Bell, même s'il a rarement visité le domicile du Canadien depuis qu'il revêt l'uniforme du Wild du Minnesota.

Plus jeune, Koivu a effectué quelques visites pour voir son frère aîné Saku jouer pour le Canadien.

«Tout était nouveau pour moi quand j'étais enfant, comme regarder un match de la LNH et voir des joueurs de cette ligue — (Mark) Recchi et tous les autres, s'est souvenu Koivu mardi quelques heures avant la rencontre contre le Canadien. C'était le bon temps.

«J'ai passé beaucoup de temps ici. Je connais mon chemin, mais ça fait longtemps que j'y ai mis les pieds. C'était toujours amusant pour toute la famille. C'était fabuleux pour un jeune qui grandissait. Le hockey ici à Montréal, il n'y a pas mieux à voir ni pour apprendre.

«Être en mesure de le suivre de près était toujours spécial, et je vais toujours m'en souvenir.»

Le joueur de centre, qui mesure six pieds, trois pouces, est désormais le capitaine de l'une des équipes de l'heure dans la LNH. Le Wild voguait sur une séquence de huit matchs avec au moins un point (7-0-1) après sa victoire contre les Jets de Winnipeg dimanche, qui leur a permis de balayer les honneurs de la série de trois matchs à domicile.

Koivu, qui est âgé de 30 ans, n'aime pas se comparer à son frère, qui est de huit ans son aîné mais qui évolue toujours dans la LNH, avec les Ducks d'Anaheim.

Les deux ont porté l'uniforme du TPS Turkku, où leur père Jukka Koivu était entraîneur.

Koivu, qui mesure cinq pieds, 10 pouces, a été repêché au 21e échelon par le Canadien en 1993. Il est devenu l'un des joueurs les plus populaires de l'organisation, même s'il a souffert de nombreuses malchances — dont deux blessures majeures aux genoux, une autre qui a failli lui coûter un oeil à cause d'un bâton élevé, et une lutte très médiatisée contre le cancer.

Saku Koivu fut capitaine du Canadien pendant 10 ans, de 1999 jusqu'à ce qu'il devienne joueur autonome en 2009, lorsqu'il a accepté un contrat des Ducks pour jouer en compagnie de son coéquipier au sein de l'équipe nationale finlandaise Teemu Selanne.

Mikko Koivu a été sélectionné au sixième rang de l'encan de 2001 par le Wild, et il est devenu capitaine de la formation en 2009.