NOUVELLES
19/11/2013 06:25 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Ententes pour Bombardier avec trois transporteurs 

Bombardier Aéronautique a conclu des accords avec des transporteurs d'Irak, de Thaïlande et des Émirats arabes unis dans le cadre du salon aéronautique de Dubaï.

L'entreprise montréalaise a précisé mardi que le transporteur national de l'Irak, Iraqi Airways, avait signé une lettre d'entente pour acheter de cinq avions de la CSeries, des CS300. Des options sur 11 autres appareils similaires sont également envisagées.

La valeur d'une commande ferme est évaluée à 387 millions de dollars américains et elle pourrait augmenter à 1,26 milliard si les options étaient converties en commandes fermes.

Bombardier a aussi indiqué que le transporteur thaïlandais à bas prix Nok Air avait passé une commande ferme de deux avions Q400 NextGen. Le transporteur a également pris des options sur deux autres appareils ainsi que des droits d'achat sur quatre autres. La commande ferme est évaluée à 63 millions de dollars américains. Cette valeur pourrait grimper à 258 millions si le transporteur thaïlandais exerçait ses options et droits d'achat.

Par ailleurs, Bombardier a mentionné que Nok Air sera le client d'une nouvelle option de capacité de sièges supplémentaires, qui permettra à l'avion Q400 NextGen d'accueillir jusqu'à 86 passagers. 

De plus, l'entreprise montréalaise a annoncé qu'Abu Dhabi Aviation, un transporteur des Émirats arabes unis, a signé une lettre d'intention pour deux avions Q400 NextGen. La transaction est estimée à 70 millions de dollars. Les activités d'Abu Dhabi Aviation sont principalement liées au soutien d'entreprises d'exploitation pétrolière en haute mer, d'ingénierie et de construction.