NOUVELLES
18/11/2013 04:19 EST | Actualisé 17/01/2014 05:12 EST

Ronaldo ou Ibrahimovic au Brésil?

Deux joueurs vedettes, un seul billet pour la Coupe du monde brésilienne, le choc entre le Portugal et la Suède est avant tout un affrontement entre Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic.

Ils croiseront le fer dans le match ultime pour qualifier leur pays à la messe de soccer de 2014.

Le match de barrage retour est prévu mardi, à Solna, en Suède. Ronaldo a une petite longueur d'avance sur son rival. Dans une victoire de 1-0 de sa sélection, le 15 novembre, il a fait les choses en grand, malgré un début de rencontre sans feux d'artifice. Sa tête plongée a soulevé la foule, à la fin du match aller disputé à Lisbonne, au Portugal.

Mais attention, le Portugal n'a rien promis et rien n'est gagné.

« Je ne promets pas la qualification, mais je m'engage à faire tout notre possible », a déclaré Ronaldo.

La Suède d'Ibrahimovic n'abdique jamais. Les Portugais doivent se souvenir que leurs adversaires ont joué des mauvais tours aux Allemands, aux Autrichiens et aux Irlandais.

Menée 4-0 par l'Allemagne à la 28e minute, le 16 octobre 2012, la Suède a comblé le retard pour faire un match nul.

L'Autriche et l'Irlande ont vu la Suède gagner 2-1 même si les deux pays avaient marqué le premier but.

Si Ibrahimovic s'est fait discret à la première rencontre de barrage, la troupe du sélectionneur Paulo Bento a l'intention de garder la vedette du Paris Saint-Germain dans sa ligne de mire. Les coéquipiers de l'attaquant du Paris Saint-Germain, eux, comptent s'appuyer sur lui.

« On cherche toujours après lui, c'est notre joueur le plus important », dit Alexander Kacaniklic, à l'AFP.

La tactique de la Suède pourrait être très simple. « On va se serrer derrière, passer la balle à Zlatan et lui va marquer des buts », a plaisanté le milieu Jimmy Durmaz.

Rappelons qu'il y a un an, le Suédois a inscrit, au stade de Solna, les quatre buts des siens dans une victoire de 4-2 contre l'Angleterre.

Cette fois, pour s'envoler vers le Brésil à l'été 2014, les Suédois devront marquer ou moins un but pour créer l'égalité ou ils devront gagner par deux buts s'ils veulent obtenir automatiquement leur billet.

Forces en présence

Ronaldo produit à un rythme infernal avec le Real Madrid. En 13 matchs, il a trouvé le fond du filet à 16 reprises. En neuf matchs dans les qualifications, le Portugais a inscrit cinq buts. Gageons que l'étoile madrilène fera tout pour participer à son troisième Mondial.

Le capitaine n'a plus qu'à marquer quatre buts pour battre le record de Pedro Pauleta pour le plus grand nombre de buts en sélection portugaise. Ronaldo a 44 réalisations, la marque de Pauleta est de 47.  

À lui seul, « CR7 » est capable de faire pencher la balance à la faveur de son équipe. Il est tout de même l'un des favoris pour l'obtention du Ballon d'Or.

Toutefois, Ronaldo récupère d'une douleur à son pied gauche. Il n'a pas participé à l'entraînement de samedi. Cela ne l'empêchera pas de participer au match de mardi.

Plus timide en club que le Portugais, Ibrahimovic contribue tout de même aux succès du PSG. Il a 8 réalisations en 12 matchs. Par contre, il fait une plus grande différence que Ronaldo en sélection. Il a 6 buts et cinq passes décisives en 10 matchs. En cas d'un pointage favorable, il pourrait participer à la Coupe du monde pour une quatrième fois.

« Ibra », avec ses 46 buts, en 95 sélections, n'est plus qu'à trois réalisations du record de buts en sélection suédoise de Sven Rydell. Depuis les années 1930, ce dernier trône au sommet des buteurs avec 49 filets.

Pour battre le vieux record, Ibrahimovic devra être mieux servi par ses coéquipiers. Il n'a touché à aucun ballon dans la zone dangereuse au premier match. La majorité des passes qu'il a contrôlées ont atterri à 20, 30 et 40 m du but portugais.

 Autres matchs à l'horaire, mardi :

  • À Paris, la France tentera de se sortir du bourbier dans lequel elle s'est enlisée au match aller. Les Ukrainiens ont vaincu les Français 2-0 à Kiev. La France pourrait rater le rendez-vous international pour une première depuis 1994. À cette époque, la Coupe de monde se tenait aux États-Unis.

  • La Grèce pourrait se qualifier pour la Coupe du monde. Elle a battu la Roumanie 3-1 au premier match. Les deux équipes se rencontrent à Bucarest, en Roumanie.

  • L'Islande et la Croatie s'affrontent dans un match historique. Si l'Islande arrive à se qualifier pour le Mondial, elle deviendrait le pays le moins populeux, à se qualifier pour le tournoi. Les Croates et les Islandais ont fait un match nul de 0-0. Elles se rencontrent à Zabreb pour le match ultime.